facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
À la fin, mon Cœur immaculé triomphera

À la fin, mon Cœur immaculé triomphera

23-03-2022 à 07:38:15

Entre l’annonce de la consécration de la Russie et de l’Ukraine le 25 mars et une visioconférence avec le patriarche de Moscou, l’attention du pape François est actuellement focalisée sur le violent conflit qui oppose les deux pays.

Regards tournés vers l’Est

Depuis le début du conflit, le pape a maintes fois appelé à la paix. Le 15 mars, le bureau de presse du Vatican a fait une annonce inattendue : le 25 mars, en la fête de l’Annonciation, le pape consacrera la Russie et l’Ukraine au Cœur immaculé de Marie. C’est, de la part du chef de l’Église catholique, une démarche de nature hautement spirituelle.

Le pape ne dédaigne pas pour autant l’action d’ordre diplomatique. Le lendemain de cette annonce, le 16 mars, il s’est entretenu par visioconférence avec Kirill, le patriarche de l’Église orthodoxe de Moscou. Les deux hommes s’étaient rencontrés en février 2016, à Cuba. Ils avaient alors signé une « déclaration commune ». Ils affirmaient : « Nous exhortons tous les chrétiens et tous les croyants en Dieu à prier avec ferveur le Dieu Créateur du monde et Provident, qu’il protège sa création de la destruction et ne permette pas une nouvelle guerre mondiale. »

Les deux chefs religieux pensaient alors surtout à la guerre au Proche-Orient (Syrie, Irak) ; ils évoquaient aussi la « confrontation en Ukraine », mais sans imaginer que la situation pourrait dégénérer à ce point.

Échecs diplomatiques

Dès le début des combats, toutes les chancelleries du monde se sont activées pour trouver le plus rapidement possible une résolution pacifique au conflit (c’est un des rôles des ambassadeurs : voir Actuailes n° 142). Car cette guerre ne concerne pas seulement l’Ukraine : il est à craindre que, par le jeu des alliances entre pays (États-Unis et Europe derrière l’Ukraine, Chine derrière la Russie), le conflit ne s’étende à d’autres pays.

Ce fut la logique délétère des deux conflits mondiaux (14-18 et 39-45). Pour l’heure, il n’y a pas eu d’avancées décisives sur le plan diplomatique, même si les gouvernements russe et ukrainien ont ouvert des pourparlers.

Le message de Fatima

C’est dans ce contexte extrêmement lourd que le pape a lancé plusieurs messages solennels en direction du président Poutine. Dernièrement, il a décidé de consacrer les deux pays en guerre au Cœur de Marie.

Pourquoi cette démarche ? La consécration de la Russie à son Cœur immaculé est une des demandes faites par la Vierge Marie aux trois enfants de Fatima, Lucie, Jacinthe et François, lors de l’apparition du 13 juillet 1917 : « Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé. » Marie a promis la paix en réponse à cette consécration. Puisse le Ciel entendre la prière du pape le 25 mars !

Père Augustin-Marie

Actuailes n°144 - 23 mars 2022


1 vote


Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire