facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
« If you see something, say something!”

« If you see something, say something!”

24-11-2015 à 22:17:00

Aux Etats-Unis aussi les attentats occupent les esprits. La sincérité des nombreuses condoléances officielles et privées découle du vif souvenir des attentats du 11 septembre 2001 (2896 morts[2]). Depuis, les EU ont été de nouveau frappés du marathon de Boston en  avril 2013, ou à l’étranger lorsque deux journalistes furent assassinés par l’Etat Islamique en 2014. Progressivement, le pays a donc considérablement renforcé sa sécurité pour protéger ses citoyens de futurs attentats. Une semaine après les attentats de Paris, l’Etat Islamique a d’ailleurs menacé de détruire la Maison Blanche[3].

Les attentats ont ouvert différents débats sur le contenu des lois de protection des citoyens (elles demandent un équilibre délicat entre respect de la vie privée et surveillance, par exemple dans le domaine d’internet), la remise en question de l’accueil de migrants syriens par crainte que certains soient mal intentionnés, l’évolution de la législation sur les armes. La campagne présidentielle en cours a amplifié les réactions de nombreux candidats prétendant pouvoir mieux faire pour protéger les Américains que le président actuel. Militairement, les attentats ont incité de nombreux responsables à demander encore davantage de coopération (y compris avec la Russie[4] considérée pourtant comme une menace aux USA) dans le domaine du renseignement (échanges d’informations sur les terroristes entre pays) ou pour intensifier les frappes aériennes contre l’état-islamique.

                  De leur côté,  les français expatriés se sont sentis aussi directement touchés. Malgré l’éloignement, bon nombre ont passé la soirée du 13 novembre à téléphoner à leurs proches en France pour s’assurer qu’aucun d’eux n’était touché ; quel soulagement lorsque quelqu’un répondait ! Ils ont aussi été émus par les marques de compassion des Américains au travail, dans la rue, et dont certains les ont rejoints pour chanter la Marseillaise en hommage aux disparus sur le square Lafayette[5] dans la capitale.

 

 

[1] « If you see something, say something!”  « Si vous voyez quelque chose (d’anormal), dites-le » : recommandation formulée après les attentats du 11 septembre 2001 et affichée dans de nombreux endroits pour sensibiliser les citoyens à la menace terroriste.

2. Dont 272 étrangers, parmi lesquels 4 Français.

3. Résidence et lieu de travail du président.

4.  A perdu récemment 224 personnes dans l’attentat perpétré contre un de ses avions.

5. Français considéré comme héros par son rôle dans l’indépendance américaine.

 




Imprimer