Logo
Royaume Uni : un parfum de roman d’espionnage

Royaume Uni : un parfum de roman d’espionnage

21-03-2018 à 08:42:02

La tension monte entre le gouvernement britannique et la Russie qui s’affrontent dans une joute diplomatique digne de la Guerre froide. Tout a commencé par la tentative d’assassinat d’un dénommé Sergueï Skripal. Skripal est un ancien espion russe qui a trahi son pays et travaillé pour les services britanniques. Démasqué en 2004 puis emprisonné en Russie, il avait ensuite été échangé contre d’autres espions détenus par les Anglais et il vivait donc en Angleterre depuis 2010.

Or, il a été victime le 4 mars d’une tentative d’empoisonnement par un produit chimique extrêmement dangereux, très rare, que seul un État comme la Russie sait fabriquer. Le Premier ministre britannique, Theresa May, a donc accusé la Russie et a expulsé vingt-trois diplomates russes en représailles, ce qui a conduit le gouvernement russe à expulser à son tour vingt-trois diplomates britanniques.

Les éliminations d’agents secrets sont malheureusement classiques entre États, mais elles se font en général plus discrètement. Si la Russie s’avère être effectivement derrière cette affaire, tout indique qu’elle a choisi de signer son action avec ce poison spécifique pour dissuader toute autre personne de trahir à l’avenir.

Sigfried

Actuailes n°82 – 21 mars 2018

 




Imprimer