facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
3 ans d'Actuailes

3 ans d'Actuailes

11-05-2016 à 00:49:36

D'où vous est venue l’idée de lancer un magazine pour adolescents ? Et pourquoi ?
Nos enfants grandissant, nous voulions leur permettre de s’intéresser à l’actualité, mais aussi de pouvoir mieux la comprendre, l’analyser. Parmi ce qui existait nous ne trouvions rien qui nous plaisait. Que voulions-nous ? Un journal qui se sert de l’actualité pour enrichir intellectuellement les enfants. En d’autres termes, les enfants prennent connaissance d’un fait, d’un événement, et l’idéal serait qu’ils le comprennent afin de développer leur sens critique. Rien de tel n’existait encore, donc pourquoi ne pas le créer ? Nous avons imaginé alors une ligne éditoriale qui partirait d’une actualité, qui l’expliquerait depuis son origine jusqu’au fait en lui-même. Nous avons tout posé (quoi, pourquoi, comment, à quel rythme…) avant de proposer ce projet de magazine à des personnes compétentes et avec qui nous voulions travailler.

Comment avez-vous mis en route ce projet puis réussi à le réaliser ?
Nous avons proposé à des parents de notre entourage de mettre à profit leurs connais-sances  (ou passions) dans des domaines variés comme le sport, l’actualité nationale ou internationale, etc. Une dizaine nous ont suivi dans l’aventure, chacun mettant son talent à profit, avec chacun sa rubrique. Nous avons fait quelques numéros d’essais de dix pages, l'alchimie a pris, les adolescents ont accroché puis d’autres personnes nous ont proposé leur aide, et très vite nous sommes passés à dix-huit pages. De dix personnes nous avons aujourd’hui vingt et un rédacteurs, mais aussi deux personnes pour la communication et les réseaux sociaux, deux pour la correction, une pour la maquette, une pour les dons, un webmaster et un chargé du site de la newsletter, et moi qui fais le lien entre tout ce petit monde.

Qu’apprenez-vous de cette expérience ?
La découverte qu’Internet est un moyen de communication qui est exceptionnel, bien entendu certains sites sont néfastes mais d’autres sont tellement bénéfiques. Avec Actuailes, j’ai l’impression d’utiliser cet outil extraordinaire pour le bien de chacun.
De plus, depuis trois ans, j’ai rencontré des personnes merveilleuses et passionnées, et c’est une joie de travailler avec elles. Je constate aussi que la Providence a toujours mis sur ma route des personnes de confiance au bon moment pour faire avancer le journal.

Je suis aussi certaine qu’aujourd’hui la société ne considère pas nos adolescents à leur juste valeur en voulant tout simplifier comme avec la réforme du collège ou celle de l’orthographe, etc. Je crois que les jeunes ont une soif d’apprendre et de comprendre, et là est l’objectif de notre journal. Il ne faut pas oublier que nos enfants sont les penseurs, décideurs, éducateurs de demain alors, nous, adultes, devons avoir de l’ambition pour eux !

Pourquoi le nom d’Actuailes ?
La volonté du magazine est de donner les clés de l’actualité qui permettront à nos lecteurs de prendre leur envol dans leur future vie d’adulte.

Quelle est votre plus grande joie ? vos plus grandes joies ?
Quand je relis la dernière épreuve du journal avant de la poster sur le site, je suis admirative de ce beau travail accompli par tous ces béné-voles. Entendre des enfants parler de l’actualité à la suite de la lecture d’Actuailes : c’est une réelle récompense ! Et enfin, je suis émerveillée par la générosité des rédacteurs, maquettistes et relecteurs qui ne comptent pas leur temps pour le bien de nos lecteurs.

Cependant, j’ai aussi un regret : celui d’avoir peu de commentaires et de réactions sur le site ou par courriel de la part de nos lecteurs.

Quelle est votre prochaine ambition ?
Qu’Actuailes se développe encore pour permettre aux plus de jeunes possibles d’en profiter.

Actuailes n°52 – 11 mai 2016




Imprimer