facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
COP21 Une éolienne sur les Champs-Élysées !

COP21 Une éolienne sur les Champs-Élysées !

08-12-2015 à 21:33:11

À l’occasion de la COP21, une éolienne a été installée sur les Champs-Élysées.  L’objectif est de sensibiliser les opinions publiques sur les émissions de gaz à effet de serre et sur la solution que pourrait apporter les « énergies renouvelables » sur le climat. Le but est à l’évidence de frapper les imaginations. Mais que faut-il penser des éoliennes ? Différents aspects sont à étudier pour prendre du recul.

1. La rentabilité des éoliennes ?

Pour développer un produit, un acteur économique doit toujours vendre au moins au prix auquel il produit. Or EDF fait le contraire : il achète l’électricité des éoliennes plus cher que le prix auquel il nous revend la même électricité. Pourquoi EDF achète-t-il avec une perte ? Parce qu’EDF sait que s’il n’achète pas à ce prix, personne ne voudrait construire des éoliennes. Cela signifie qu’elles produisent une électricité très coûteuse.

2. L’efficacité des éoliennes ?

Les éoliennes souffrent de beaucoup de problèmes en particulier parce que le vent ne souffle pas en permanence.  – Par exemple, en hiver, lorsqu’il fait très froid, on a souvent des périodes sans vent. Or c’est à ce moment que la demande de chauffage électrique est très élevée. Les éoliennes ne peuvent pas fournir faute de vent, et il faut donc garder en service des centrales traditionnelles au fuel. – À l’inverse, lorsqu’il y a plus de vent et si la demande n’est pas importante, il faudrait stocker l’électricité. Or, ce n’est pas possible. On utilise alors l’électricité des éoliennes pour pomper de l’eau et la remonter en amont de certains barrages. Mais, pour cela, il faut prévoir des lignes électriques spéciales coûteuses pour transporter l’électricité au pied des barrages électriques.
Tout cela a un coût qui est rarement pris en compte. Il est donc faux de dire que le vent est une énergie gratuite.

3. La « propreté » des éoliennes ?

Il est tentant de penser qu’on peut justifier une dépense si elle est utile pour protéger le climat. On pense alors aux éoliennes qui permettraient d'économiser des émissions de CO². Or, on sait que cette corrélation entre climat et CO² ne fait pas l’unanimité des scientifiques (voir article dans Actuailes n° 43).

Par ailleurs, pour faire le bilan CO² des éoliennes, il faut penser aux 100 tonnes d’acier d’un mat d’éolienne et aux 1200 tonnes de béton et à encore 170 tonnes d’acier pour armer le béton des fondations qui empêchent l’éolienne de tomber. La production de ce béton et de ces aciers nécessite de l’énergie et des émissions de CO² pour les produire. Quand on ramène les quantités de CO² nécessaires à la production d’électricité pendant 20 ans, on s’aperçoit que d’autres sources d’électricité sont en définitive plus « propres » en CO².

4. Quantité d’électricité produite par les éoliennes ?

En 2011, on comptait en France 3 685 éoliennes qui ne produisait que 3 à 5 % de la consommation électrique. On ne peut donc pas compter sur les éoliennes pour apporter une solution aux besoins du futur. Peut-on dire que l’accumulation de petites alternatives peuvent apporter la solution au problème ? La Cour des comptes a très bien expliqué que « le surcoût de l’électricité renouvelable devrait atteindre entre 7 et 8,6 Milliards d’euros par an ».

5. L’esthétique des éoliennes ?

Tous les arguments précédents font oublier l’impact des éoliennes sur l’esthétique de nos paysages. Certes, les lignes à haute tension sont ne sont pas belles non plus, mais, du moins, on sait qu’il n’y a pas d’alternative rentable à ces grands pylônes. C’est donc une nuisance acceptée et acceptable.

6. Conclusion

Les éoliennes et l’énergie solaire peuvent avoir une utilité dans les pays peu développés pour rendre l’électricité accessible dans les régions reculées, sans gros investissements en lignes électriques. En revanche, on s’aperçoit que les éoliennes sont utilisées comme un moyen de publicité pour des institutions qui jouent sur leur impact sur les imaginations. L’éolienne a ainsi été mise en place comme une publicité, par le fabriquant de meubles Ikea, associé à la Fondation Nicolas-Hulot et la Ville de Paris. Comme toute publicité, il faut être capable de prendre du recul sur les images.

Pour aller plus loin, cliquer ici  ou sur  http://jeunes21.les2ailes.com

Stanislas de larminat

Mots compliqués :
Béton armé
: Le ciment est un assemblage de sables, de chaux qui se solidifient au contact de l'eau. Cet assemblage, si on veut le rendre plus résistant aux forces ou aux pressions auxquelles ont le soumet peut être renforcé par des tiges de ferrailles. On obtient un « béton armé » par des « armatures » en ferrailles.
Cour des comptes : La Cour des comptes est un organisme administratif chargé principalement de contrôler la régularité des comptes publics, c’est-à-dire des principales dépenses et recettes de l’État.




Imprimer