Logo
Coup dur pour Samsung

Coup dur pour Samsung

12-10-2016 à 22:23:46

            La décision est sans précédent et créé un véritable coup de semonce pour le géant coréen. Samsung a annoncé le 11 octobre l’arrêt de la production de son dernier smartphone, le Galaxy Note 7, deux mois après son lancement. Déjà, en septembre, l’entreprise avait procédé au rappel de 2,5 millions d’exemplaires du fait de la combustion de certains spécimens. En effet, une quarantaine d’incidents concernant la batterie du téléphone qui, dans certains cas, a pris feu, ont été signalées. Cette première intervention a coûté à Samsung plus d’un milliard d’euros.

Leader mondial sur le marché des smartphones, avec 70 millions d’unités vendues au deuxième trimestre 2016, le conglomérat coréen a misé gros à travers le déploiement du Galaxy Note 7, produit positionné à un prix élevé (850 €) et à mi-chemin entre le téléphone et la tablette. Et par un lancement au mois d’août, il a même précédé de quelques semaines celui de l’iPhone 7, damant ainsi le pion à son grand rival, Apple.

Malgré le remplacement des batteries, d’autres téléphones ont pris feu et Samsung a donc pris la décision de stopper la production et la vente de ses Galaxy Note 7 enjoignant même ses clients à éteindre ce smartphone. Les conséquences pour l’entreprise sont considérables. Certains experts estiment à 15 milliards d’euros le coût de cette opération, illustré notamment à travers la procédure de rappel du produit. En effet, Samsung a envoyé à ses distributeurs des colis ultrasécurisés, comprenant quatre emballages différents avec une boîte à isolation thermique, pour se prémunir des risques d’explosion.

Mais à la conséquence financière s’ajoute un effet peut-être plus néfaste encore pour la marque coréenne : le coup porté à sa notoriété. À cause de cet événement, Samsung risque de perdre un nombre important de clients, au profit de ses concurrents, Apple en tête mais aussi des constructeurs chinois comme Huawei et Lenovo

 




Imprimer