Logo
Déchirons l’emballage !

Déchirons l’emballage !

13-12-2016 à 21:43:32

Je suppose que tu es comme tous les jeunes gens et jeunes filles de ton âge : si tu apprécies le paquet-cadeau, tu es malgré tout bien pressé de voir ce qu’il y a dedans. L’emballage est joli, mais le contenu est plus satisfaisant, surtout s’il correspond à cet objet dont tu rêvais depuis des mois et qu’un oncle, un parrain, une grand-mère ont enfin pensé à t’offrir. C’est bien naturel.

 

Eh bien, imaginons un instant que les fêtes de Noël soient un immense cadeau fait à tous les hommes, de tous pays, de tous âges, de toutes conditions. Imaginons qu’une main charitable leur offre ce gigantesque cadeau qu’est Noël. Que recevons-nous ?

À l’approche de Noël, il y a tout autour de nous cette ambiance particulière qui transforme l’intérieur des maisons, les rues de nos villes, les devantures des magasins. Partout, on se venge des courtes journées de l’hiver et des nuits qui tombent si vite en illuminant. Rien n’y échappe : même les arbres, sur la place du village, ont droit à leur guirlande électrique. La musique envahit aussi les espaces. Et l’on prépare déjà les somptueuses tables du réveillon, chargées de plats de luxe qu’on ne s’autorise pas habituellement. Tout est à la fête. Une gigantesque fête à laquelle tous semblent participer puisque tous courent et s’affairent dans les rayons des grands magasins pour acheter le sapin, les boules, le santon qui manque, les cadeaux, les menus extraordinaires du réveillon.

Mais tout cela, est-ce vraiment le cadeau, n’est-ce pas seulement le papier qui l’entoure ? Déchire l’emballage et découvre derrière le papier fragile la réalité du don qui t’est fait. Réalise que derrière les apparences de la fête (le papier), il y a un véritable cadeau qui t’est fait. Ce cadeau, tu ne le trouveras pas dans les vitrines des magasins, sur les places et dans les rues scintillantes de lumière, ni même au pied du sapin !

Déchire l’emballage et découvre le cadeau de la crèche : « Un Sauveur nous est né, un fils nous est donné ! » Jésus-Christ, fils de Marie et fils de Dieu, qui est venu dans la chair pour nous sauver, rallumer dans les cœurs la vraie joie et l’espérance. Voilà le cadeau. N’en reste pas au papier, car tu passerais à côté de l’essentiel. La main de Dieu ne s’est pas penchée sur nous pour nous offrir une fête fugitive, mais pour nous donner son fils.

À la messe de minuit, à genoux au pied de la crèche, redis dans ton cœur le chant des Anges : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! » Alors, tu sentiras la présence de tous les chrétiens du monde qui, comme toi, n’ont pas confondu le cadeau avec l’emballage.

 

Actuailes n° 61 – 14 décembre 2016

 

 

 




Imprimer