Logo
Du bédouin à Robocop

Du bédouin à Robocop

20-06-2017 à 23:09:24

Située dans le golfe Persique, cette ville, capitale de l’émirat éponyme (du même nom) n’était jusqu’à la fin du XIXe siècle qu’un modeste bourg. Ses habitants vivaient de la pêche aux perles marines. Dans le reste de ce petit pays, les bédouins sillonnaient le désert, vivant de razzia, de troc et d’élevage.

Mais voilà, le sol de Dubaï est riche en pétrole. L’émir a su l’exploiter. Mieux encore, il a su diversifier les ressources du pays pour ne pas dépendre que du pétrole. Désormais, Dubaï est un centre touristique reconnu, une plate-forme de communication mondiale, une place financière qui compte…

Ainsi, Dubaï est un pays riche. Il y a soixante ans, les arrière-grands-parents de ses dirigeants vivaient dans des tentes ou des cabanes. Ils habitent désormais des palais dorés. Des îles artificielles y sont construites. La tour hôtelière la plus haute du monde surplombe la ville. Le pays ne cesse d’innover technologiquement.

La dernière trouvaille ? Des robots au sein de la police ! D’ici 2020, ces robots devraient remplacer 25 % de la police de Dubaï. Habillé en policier, le robot est doté d’un ordinateur au niveau de la poitrine qui sert à informer la police sur des crimes éventuels ou fournir des informations sur les contraventions routières. Le robot est également équipé d’une caméra qui transmet des images en direct à la salle des opérations de la police.

Ces flic-robots opéreront sur les autoroutes, dans les centres touristiques, dans les centres commerciaux, aux abords des hôtels de luxe là où, il y a soixante ans, les dromadaires déambulaient çà et là, nonchalamment. Ça, c’est un sacré bond technologique, n’est-il pas ?

 

Abu Nuwas

 

Actuailes n° 72 – 21 juin 2017

 

 




Imprimer