facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Election de Roch Marc Christian Kaboré à la présidence du Burkina Faso

Election de Roch Marc Christian Kaboré à la présidence du Burkina Faso

08-12-2015 à 18:27:15

Roch Marc Christian Kaboré a remporté dès le premier tour les élections présidentielles le 29 novembre avec 53,49 % des voix, loin devant son principal concurrent, Zéphirin Diabré (29,65 %).
En remportant 55 sièges de députés sur 127 lors des élections législatives qui se sont déroulées le même jour, le MPP, parti de Kaboré, devient le premier parti politique du pays. Il devra cependant faire des alliances pour pouvoir gouverner, notamment avec le parti sankariste (cinq sièges) dont il est proche. L’UPC, parti de Diabré, obtient, quant à lui, trente-trois sièges et devient le premier parti d’opposition.
Roch Marc Christian Kaboré et Zéphirin Diabré ont tous deux été des ténors du CDP, le parti de l’ex-président déchu Blaise Compaoré, avant de le quitter pour créer leur propre parti d’opposition.

La chute de Blaise Compaoré et le putsch au Burkina Faso
Président depuis 1987 à la suite d’un putsch, Blaise Compaoré réclame à l’été 2014 une révision constitutionnelle pour pouvoir briguer un nouveau mandat. Un soulèvement populaire embrase alors les rues de Ouagadougou : il quitte donc le pouvoir le 31 octobre 2014 et se réfugie en Côte d’Ivoire. S’en suit une période de transition dans le but d’organiser des élections libres. Mais le régiment de la garde présidentielle, resté fidèle au président Compaoré en exil, tente un putsch en septembre 2015 qui échoue face à la pression de la rue, de la communauté internationale et à l’intervention de l’armée loyaliste dans les rues de la capitale.
Les élections de ce 29 novembre pouvaient enfin avoir lieu, couronnant la transition démocratique au « pays des hommes intègres » (traduction de « Burkina Faso »).




Imprimer