Logo
Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine

Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine

08-06-2017 à 15:59:41

Lundi 29 mai 2017, trois cents ans après la visite du tsar Pierre le Grand au palais du Roi Soleil, Emmanuel Macron a reçu le président russe au château de Versailles.

Invité par le nouveau président français, Vladimir Poutine s’est rendu pour la première fois dans ce lieu symbolique de l’histoire de France. Après un entretien en tête à tête suivi d’une conférence de presse dans la galerie des Batailles, les deux présidents ont effectué une promenade dans le jardin du château en voiturette électrique. Ils ont ensuite inauguré au grand Trianon l’exposition consacrée au tsar Pierre le Grand.

Il s’agit de la première visite officielle en France depuis qu’Emmanuel Macron est président de la République. Organisée à sa demande, elle est très symbolique, car elle permet de montrer au reste du monde que la France est prête à dialoguer avec la Russie, contrairement à de nombreux autres pays qui la considèrent presque comme un ennemi en raison de la guerre en Ukraine et du soutien qu’elle affiche au président syrien Bachar el-Assad. Mais Emmanuel Macron a aussi tenu à affirmer ses désaccords avec son homologue russe sur différents sujets d’actualité : les droits de l’homme en Russie, les guerres en Syrie et en Ukraine. Ce faisant, il cherche à démontrer que, malgré son inexpérience, il ne se laissera pas dicter sa conduite par d’autres chefs d’État.

Au bilan, l’ambiance générale de cette première rencontre entre les deux hommes a été qualifiée de très « franche » et n’a pas permis d’effacer les désaccords existants. Mais elle permet de fonder la relation entre la France et la Russie sur de nouvelles bases, d’autant plus nécessaires que Vladimir Poutine avait annulé sa visite à Paris en octobre 2016 en raison de points de désaccord avec François Hollande sur la guerre en Syrie.

 

L’accueil des chefs d’État au Grand Trianon, une longue tradition

Ce petit palais, construit sous Louis XIV en 1687, est situé dans le parc du château. Il accueille le tsar Pierre le Grand qui y séjourna en 1717, à l’invitation de Louis XV.

À partir des années 1960 et sur décision du général de Gaulle, le Grand Trianon devient résidence présidentielle et lieu d’accueil pour les hôtes illustres de la France ou les chefs d’État étrangers. Plusieurs personnalités y ont ainsi séjourné : le président américain John Kennedy et son épouse Jackie Kennedy, Baudouin le roi des Belges, Hassan II le roi du Maroc, la reine d’Angleterre Elisabeth II et son mari le duc d’Edimbourg, le roi d’Arabie saoudite, le président russe Boris Elstine …

Peu à peu, en raison de l’afflux de touristes au château de Versailles, il devient de plus en plus difficile d’assurer la sécurité des hôtes de marque sans bouleverser le fonctionnement du château. Le Grand Trianon cesse donc d’accueillir les invités du président de la République dans les années 1990. En 2009, le palais perd son statut de résidence présidentielle : personne n’y réside, mais des dîners de prestige peuvent s’y dérouler, comme celui organisé à la demande de François Hollande pour la visite du président chinois Xi Jinping en 2014.

 

François Senlis

 

Actuailes n° 71 – 8 juin  2017

 

 

 




Imprimer