Logo
L’élection américaine vue de France

L’élection américaine vue de France

15-11-2016 à 21:45:17

Comme dans la plupart des pays occidentaux, l’élection de Donald Trump a été une vraie surprise en France, particulièrement pour les médias et hommes politiques. Ainsi, l’entourage du président de la République François Hollande était tellement certain de l’élection d’Hillary Clinton que la lettre de félicitations pour l’élection de la candidate à la présidence américaine était déjà rédigée !

Pendant la campagne présidentielle américaine, François Hollande avait eu des mots très durs sur Donald Trump. Il avait dénoncé les « excès » du candidat qui donnaient au président français un « sentiment de haut-le-cœur ».

Cependant, comme le veut la bienséance, François Hollande a envoyé un message de félicitations à Donald Trump. Malgré les apparences, le ton était plutôt froid et loin d’être réjouissant.

Le 11 novembre 2016, les deux présidents se sont entretenus au téléphone et ont partagé la « volonté de travailler en commun » ce qui reste très vague et très courtois, mais ne garantit pas forcément une bonne entente entre les deux hommes. Plusieurs points de discorde apparaissent entre eux, dont, notamment, l’accord de Paris sur le climat, signé lors de la COP 21, que le nouveau président américain semblerait vouloir remettre en question.

Au-delà de la relation entre ces deux hommes, la question qui se pose est la suivante : pourquoi tant de personnes, que ce soit les journalistes, les dirigeants des pays, mais aussi les instituts de sondage, étaient-ils persuadés de l’élection d’Hillary Clinton ? Cela n’est pas la première fois qu’une surprise de ce genre se produit. La dernière en date est la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (le Brexit) annoncée comme impensable.

Il semble qu’il existe un décalage croissant entre la volonté profonde des peuples et la pensée des élites et des médias de nos pays… Ces derniers semblent complètement déconnectés de la réalité quotidienne vécue par leurs concitoyens.

À ce titre, l’élection présidentielle française de 2017 (à commencer par les primaires de la Droite et du Centre des 20 et 27 novembre 2016) pourrait être à nouveau source de surprise… Affaire à suivre !

 

Actuailes n° 59 – 16 novembre 2016




Imprimer