Logo
La primaire de la Gauche

La primaire de la Gauche

10-01-2017 à 21:38:54

Les 22 et 29 janvier 2017, le Parti socialiste organise une « primaire de la Belle Alliance populaire » dans le but d’élire le candidat qui le représentera lors de l’élection présidentielle du mois d’avril.

Sept personnalités de la Gauche s’affronteront : Manuel Valls (ancien Premier ministre de 2014 à 2016), actuellement favori de cette élection ; Arnaud Montebourg (ancien ministre de l’Économie de 2012 à 2014) ; Vincent Peillon (ancien ministre de l’Éducation de 2012 à 2014), Sylvia Pinel (présidente du Parti radical de Gauche (PRG) et ancienne ministre du Logement de 2014 à 2016), François de Rugy (président du Parti écologiste) et Jean-Luc Bennahmias (président du Front démocrate, ancien membre du parti Les Verts et du parti Modem).

Comme pour la primaire de la Droite, les candidats s’affronteront lors de débats télévisés les 12, 15, 19 et 25 janvier. Toute personne inscrite sur les listes électorales pourra voter à ces élections, moyennant une participation financière d’un euro.

Il s’agit de la deuxième primaire de la Gauche ; la première eut lieu en 2011 et désigna François Hollande comme candidat à l’élection présidentielle de 2012. 

D’après un sondage paru début janvier 2017, ces élections intéresseraient 42 % des Français et 64 % des électeurs de Gauche. Malgré ces chiffres, les candidats semblent moins connus du grand public et la participation pourrait être inférieure à celle de la primaire de la Droite qui avait réuni plus de 4 millions d’électeurs à chaque tour. Pour rembourser les dépenses occasionnées par ces élections, le Parti socialiste aurait besoin d’1,7 millions d’électeurs à chaque tour.

Enfin, les électeurs semblent pessimistes : seulement 18 % d’entre eux pensent que le candidat élu « aura de grandes chances d’être élu président de la République ».

 

 

 

 

Actuailes n° 62 – 11 janvier 2017

 

 




Imprimer