facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Le garçon qui courait plus vite que ses rêves, d'Elizabeth Laird.

29-09-2016 à 17:02:33

Le garçon qui courait plus vite que ses rêves, d’Elizabeth Laird, traduit de l’anglais (GB) par Catherine Guillet. Tribal Flammarion, mai 2016. 12 euros. Pour garçons et filles de 10 à 14 ans.

Dans sa onzième année, Solomon vit une grande première : il part à pied de son village éthiopien pour atteindre avec son grand-père la capitale, Addis-Abeba. Trente-sept kilomètres ! Pieds nus et mal vêtu, il a honte de sa méconnaissance des usages de la ville. Très vite, de belles rencontres vont lever ces inquiétudes. Il ignore tout des desseins de son grand-père et lui voue un trop grand respect pour oser lui demander ce qu’ils sont venus faire là !

Stupéfaction quand il découvre que son aïeul a vécu autrefois avec beaucoup de courage les ravages de la révolution et caché un trésor familial qu’un très vieil ami veut lui restituer… Le plus incroyable pour Solomon est d’apprendre que ce grand-père aujourd’hui au bord du «grand voyage» a été dans sa jeunesse un des meilleurs coureurs de l’armée de l’empereur, un marathonien. Le rêve de tout éthiopien, le rêve de Solomon…

Et si son grand-père avait deviné qu’il avait lui aussi les qualités d’un champion olympique ?

Roman positif et facile à lire à partir de 10 ans et jusqu’à 14 ans. Avec des mots simples et des images précises, Elizabeth Laird permet un beau dépaysement. Au plan psychologique, il s’agit d’une très belle histoire de respect, d’amour et de transmission entre un grand-père discret et un garçon courageux.

Valérie d’Aubigny

Retrouvez ce livre et une large sélection pour la jeunesse sur le site www.123loisirs.com

 




Imprimer