Logo
Les derniers seront les premiers

Les derniers seront les premiers

22-03-2017 à 08:32:57

Franchement, cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu une histoire comme celle-ci, digne d’un vrai scénario de film américain pur jus !

 

Vous savez, un film du genre : tout était contre le héros, peu de personnes ne croyaient vraiment en lui, aucun regard n’était tourné vers lui, pourtant malgré les épreuves, les péripéties et les retournements de situation, il réussit par détermination, par courage à aller jusqu’au bout de son rêve... et tout est bien qui finit bien. Et ils eurent beaucoup… euh, non, ça, c’est autre chose, pardon !

Qui me dira qu’il n’a pas vu ce style de films où, en sortant, on se dit : « Oui, c’était pas mal, joli histoire, jolies images, non vraiment... Mais franchement il n’y a que dans les films que cela arrive ce genre d’histoire. »

Eh bien, non, mes petits amis, ce n’est pas vrai ! Il n’y a pas si longtemps que ça, une histoire tout pareille est arrivée, et en France en plus !

Le décor : la mer. Le héros : un navigateur solitaire. L’histoire : un tour du monde à la voile, seul et sans aucune aide extérieure. Les épreuves : un bateau vieux de vingt ans, peu de moyens, des vagues parfois envahissantes, des dégâts matériels et physiques et même, à la toute fin, un manque de nourriture. Le petit clin d’œil sympathique : le héros, au milieu de sa solitude crée sa propre chanson. La cerise sur le gâteau : il est de chez moi (bon, ça, je le rajoute parce que, moi, ça me fait plaisir !). Et enfin « le happy end » : terminer la course, dernier peut-être, mais terminer tout de même sous le regard admiratif de beaucoup, émerveillés par tant de courage, de pugnacité et de volonté d’aller jusqu’au bout !

Et pour ceux qui n’auront pas reconnu l’histoire ou, pire encore, qui ne me croiraient pas (comme si j’étais du genre à raconter des bêtises, non, mais franchement !), faites des recherches sur Sébastien Destremau, hein ? Et après, vous verrez que les jolies histoires hors du commun, ce n’est pas que sur grand écran !

Marie Foliot

Vous savez quoi ? Nous allons, nous aussi, nous lancer un défi, je vous propose d’essayer d’interviewer notre héros ! Ça vous tente ? À vous de me le dire : pointdevue@actuailes.com !

 

Actuailes n° 66 – 22 mars 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Imprimer