facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Loi Travail : Encore une manifestation qui dégénère

Loi Travail : Encore une manifestation qui dégénère

21-06-2016 à 22:37:00

Mardi 14 juin 2016, une nouvelle manifestation contre la loi Travail a dégénéré à Paris.

 

 À l’appel du syndicat CGT, fer de lance de la mobilisation contre cette loi, des milliers de personnes ont manifesté dans la capitale. Malheureusement, de nombreux casseurs étaient également présents parmi les manifestants, affrontant les forces de l’ordre et causant de nombreux dégâts. Au bilan, vingt-neuf policiers et onze manifestants ont été blessés, et cinquante-huit personnes ont été interpellées. Il s’agit de la manifestation la plus violente depuis le début de la mobilisation contre la loi Travail.

Au-delà de ce bilan lamentable, la population française a été profondément choquée et scandalisée par la destruction d’une partie des vitres de l’hôpital Necker, spécialisé dans l’accueil et l’opération d’enfants malades. Les quinze baies vitrées endommagées se trouvent juste devant les blocs opératoires et des opérations chirurgicales étaient en cours au moment de la manifestation.

Les prochaines manifestations interdites ?

Beaucoup de voix se sont élevées pour appeler le syndicat CGT à prendre ses responsabilités face aux casseurs et rembourser les dégâts causés. Face à l’ampleur du scandale, François Hollande a annoncé que les prochaines manifestations, prévues les 23 et 28 juin,  pourraient être interdites si « la préservation des biens et des personnes » ne pouvaient être garantie. 

La question est de savoir si Philippe Martinez, leader de la CGT, osera braver un interdit. Si cela s’avérait être le cas, il s’exposerait à des sanctions : dans un tel cas, le code pénal prévoit 7 500 € d’amende et six mois d’emprisonnement pour les organisateurs.

Pour rembourser les dégâts causés par les casseurs, s’élevant à 200 000 €, l’hôpital Necker a fait un appel aux dons.

Il reste à espérer que les fautifs seront sévèrement condamnés par la Justice et qu’aucun autre événement de ce genre ne se reproduira.

 

 

Le savais-tu?

L’hôpital Necker était réputé à sa création pour soigner les malades avec « la plus tendre humanité » en ne couchant qu’un seul malade par lit et non cinq ou six.

 

Actuailes n° 55 – 22 juin 2016




Imprimer