Logo
Love and Friendship

Love and Friendship

11-11-2016 à 14:50:45

Élégance des costumes et des décors, finesse des personnages… décidément, après Raison et sentiments ou Orgueil et préjugés, l’œuvre de Jane Austen s’adapte toujours avec bonheur au cinéma. Lady Susan est décidément moderne !

À partir de 13 ans.

 

Amateurs d’intrigues sentimentales au fond de la campagne anglaise de la fin du XVIIIe siècle, nous voilà servis : Love and Friendship vient de sortir en dvd ! Il s’agit de l’adaptation par l’américain Whit Stillman du premier roman de Jane Austen*. Et si vous ne connaissez pas cette dernière, hâtez-vous de lire ses romans à l’humour décalé et souvent ironique, décrivant avec réalisme et mordant une société guindée où l’hypocri-sie est un art.

Lady Suzan (la ravissante Kate Beckinsale) est une jeune veuve qui doit trouver une solution pour garder son train de vie. Égoïste, elle est prête à sacrifier sa fille pour y arriver et envisage quelques mariages avantageux. Elle manipule les hommes au grès des situations et évite avec une intelligence malicieuse de s’attirer publiquement les foudres de ses ennemis, bien trop policés pour laisser éclater un scandale.

Égocentrique, Suzan paraît même croire avec candeur à ses propres arrangements avec la vérité, mais si ses répliques sont souvent drôles le spectateur n’est pas dupe : les confidences qu’elle fait à son unique amie, Alicia, laisse apparaître sa monstrueuse personnalité. Adapté d’un roman épistolaire*, le réalisateur a su transposer ce genre pour gagner en rythme, mais parfois le récit est un peu énigmatique. Toutefois les décors, les cos-tumes et surtout les dialogues séduiront les plus courageux, car il n’y a qu’un impératif : voir ce film en version originale !

*Jane Austen (1775-1817) : issue de la petite bourgeoisie (gentry) anglaise, ayant reçu une éducation littéraire poussée, elle écrit Lady Suzan à 20 ans. Son œuvre tardivement mais mondialement reconnue, se détache des romans sentimentaux du XVIIIe et se rattache au réalisme du XIXe.

*Roman épistolaire : genre littéraire se composant de la correspondance fictive d’un ou de plusieurs personnages.

 

 

Actuailes n° 59 – 16 novembre 2016




Imprimer