facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Nouvelles ambitions chez Blackberry

Nouvelles ambitions chez Blackberry

04-10-2016 à 15:28:11

L’ancien géant canadien décide de sous-traiter la production de ses smartphones. Il confirme par cette décision une réorientation de sa stratégie afin de peser de nouveau dans un marché mondial très concurrentiel. 

 

L’ancien leader mondial de la téléphonie mobile a l’envie de revenir dans la course, et confirme par cette décision la réorientation de sa stratégie amorcée il y a deux ans. En effet, face à l’avance prise par Apple et Samsung, la société canadienne a préféré se concentrer sur la création de logiciels et l’activité liée à la sécurisation des communications. Le corolaire de cette stratégie est pour Blackberry de ne plus avoir d’usines en propre mais de sous-traiter la production de ses téléphones à une société indonésienne.

C’est un tournant dans l’histoire de cet ex-géant des télécommunications, créé en 1984. Dans les années 1990 et 2000, il a su notamment dominer le marché naissant des téléphones portables avec ses célèbres RIM (Research In Motion), des téléphones avec un large écran et des touches incorporées. Mais le tort de Blackberry est de ne pas avoir anticiper l’explosion du marché de la téléphonie mobile avec l’arrivée de Apple et de Samsung. La commercialisation de l’iPhone en 2007 a été fatale pour la société canadienne, qui a sous-estimé l’importance de l’écran tactile auprès des consommateurs. L’autre intuition d’Apple a été de cibler un large public alors que l’offre de Blackberry s’adressait, au moins dans les premiers temps, à un public professionnel. Depuis, la part de marché mondial de Blackberry n’a cessé de chuter, pout atteindre 0,2 % en 2015… Et la société accuse pour cette même année une perte nette de 208 millions de dollars.

Malgré ces chiffres en berne et les nombreux licenciements, l’entreprise réoriente donc sa stratégie en acquérant des start-up spécialisées dans les communications sécurisées et les logiciels. Par ailleurs, Blackberry s’intéresse également de près à l’Internet des objets via des capteurs connectés à mettre en place sur les camions porte-conteneurs afin de collecter des renseignement pour aider les sociétés de transport à optimiser leurs trajets.

Vous souhaitez réagir ? Contactez-moi : echodeleco@actuailes.fr

 

Actuailes numéro 57 du 5 octobre 2016




Imprimer