Logo
Pierrot d’Antoine Watteau (1684-1721)

Pierrot d’Antoine Watteau (1684-1721)

25-04-2017 à 23:33:17

Le Pierrot est un des personnages principaux de la « commedia dell’arte », qui proposait des comédies populaires, avec des acteurs souvent masqués. Pierrot est un valet bouffon, un candide.

 

     

Les autres personnages sont aussi des caractères récurrents de la comédie italienne. On retrouve ainsi le capitaine (de trois-quarts dos, vêtu de rouge), les amoureux Léandre et Isabelle et, à gauche, le médecin, tourné vers nous avec un sourire goguenard*, et son âne, dont on voit surtout l’œil bien rond. Ce tableau était-il l’enseigne d’un café ou d’un spectacle de forains ou a-t-il été peint pour lui-même ? Il garde son mystère. La composition de cette œuvre de grande taille est originale, avec un personnage principal décentré (mais il est possible que la toile ait été découpée). Les autres, situés en contrebas, comme émergeant du paysage, sont vus à mi-corps.

En arrière-plan, décor de ce jardin de théâtre, de grands arbres occupent l’espace sur un ciel nuageux, et un buste étrange, œil bridé et oreille pointue, pourrait évoquer un diable.

Pierrot est représenté en clown triste, songeur, les bras ballants et les mains pendantes, figé, le regard perdu, les joues et le nez rosis.

Son vêtement, d’un beau satin blanc brillant, a les manches trop longues, son pantalon, trop court, laisse apparaître les chevilles couvertes de bas gris. Sa pose renforce cette sensation qu’il n’est pas à son aise. Les chaussons, blancs eux aussi, sont tenus par des rubans roses. Un chapeau, posé à l’arrière de la tête, et une collerette complètent ce costume de scène.

Malgré tous ceux qui l’entourent, Pierrot semble tellement seul et perdu qu’il en fait peine !

 




Imprimer