Logo
Révolte dans le Rif

Révolte dans le Rif

08-06-2017 à 20:31:10

La ville d’Al Hoceïma dans le Rif marocain est le théâtre, depuis deux semaines, de rassemblements populaires réclamant plus de développement dans la région géographiquement enclavée du nord du Maroc ainsi qu’une plus grande prise en compte par les pouvoirs publics des difficultés sociales de la région.

Ce mouvement, bien que pacifique, fait craindre au pouvoir le scénario quasi insurrectionnel de 2011 lorsque la colère sociale avait fait vacillé le pouvoir sur fond de Printemps arabe. Le gouvernement a choisi pour l’instant l’approche sécuritaire en envoyant des renforts policiers dans la ville afin de réduire au maximum les capacités de rassemblement du mouvement et en arrêtant ses leaders.

Cette approche a, pour l’instant, permis de contenir le mouvement, mais le risque demeure que ces mesures exacerbent la colère de la foule et enveniment la situation. Il semble aujourd’hui que seul le roi du Maroc soit en mesure de résoudre cette situation, lui que la rue marocaine considère toujours dans les périodes de crises comme son protecteur et dernier recours.

Cette contestation fait paraître au grand jour les inégalités internes du pays, entre des régions qui bénéficient du développement économique comme les régions côtières et Marrakech et d’autres, plus enclavées, qui sont exclues de ce développement et qui réclament leur part. 

 

Sacha Balbari

 

Actuailes n° 71 – 8 juin  2017




Imprimer