facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Royaume-Uni L’assassinat de Jo Cox

Royaume-Uni L’assassinat de Jo Cox

21-06-2016 à 22:58:34

L’assassinat d’une députée changera-t-il le vote sur le Brexit ?

 

Jeudi 16 juin dernier, une jeune femme politique britannique du nom de Helen Joanne Cox a été assassinée en pleine rue par un homme du nom de Thomas Mair. Les paroles prononcées par le tueur pendant et après le meurtre (« La Grande Bretagne d’abord » « Liberté pour la Grande Bretagne » et « Mort aux traitres ») sont, d’après les médias britanniques, une marque d’appartenance au camp de ceux qui militent pour le Brexit, c’est-à-dire pour la sortie de l’Europe.

De plus, la députée assassinée militait, elle, contre ce même Brexit, ce qui aurait convaincu le tueur de la choisir comme cible une semaine avant le référendum pour ou contre le Brexit.

La campagne autour du Brexit, qui avait jusqu’alors occupé l’actualité des dernières semaines, a été immédiatement suspendue par les partis des deux camps pour une durée de deux jours avant de reprendre dimanche de plus belle.

La question qui est désormais dans tous les esprits outre-Manche est celle-ci : ce meurtre va-t-il changer le résultat du référendum de jeudi 23 juin et sauver le camp des partisans du maintien dans l’Europe ?

Si cela devait se produire, le meurtre de Jo Cox serait l’assassinat politique le plus mal calculé de l’histoire ; en effet, le Brexit était annoncé gagnant dans tous les sondages jusqu’alors. Mais le choc médiatique causé par cet assassinat va probablement faire basculer les gens influençables qui feront inconsciemment un amalgame entre le tueur et une sortie de l’Union européenne.

 

Actuailes n° 55 – 22 juin 2016

 




Imprimer