facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Un froid polaire s’empare de l’Europe

Un froid polaire s’empare de l’Europe

10-01-2017 à 22:08:29

Alors que la neige peinait à faire son apparition pendant les vacances de Noël au point d’empêcher l’ouverture de nombreuses stations de sport d’hiver, l’Europe de l’Est et du Sud subit de plein fouet une vague de froid polaire. Des températures descendant fréquemment à plus de -20°C, voire -35°C de la Russie aux Balkans compliquent considérablement la vie quotidienne de nombreux citoyens européens peu habitués à de telles conditions météorologiques.

En Italie, les aéroports de Bari et Brindisi ont dû fermer à cause de la neige et plusieurs liaisons ferroviaires ont dû être coupées. Le froid a également causé la mort de sept personnes, où de fortes chutes de neige ont paralysé une bonne partie du pays.

 

L’Allemagne a également connu sa nuit la plus froide de l’hiver ce week-end, avec -26°C enregistrés en Bavière, alors que le thermomètre chutait à -15°C à Berlin. Les viticulteurs du Bade-Wurtemberg, dans le Sud-Ouest, ont fini samedi matin de vendanger les baies gelées utilisées pour le « vin de glace », récoltant des grappes de pinot noir par -11°C avant d’entamer leur pressage. Avec le temps relativement sec des dernières semaines, la récolte de vin de glace sera sans doute une réussite.

 

En Europe de l’Est, la vague de froid a déjà malheureusement causé la mort de trente-huit personnes. Lundi, le centre polonais de Sécurité nationale a annoncé le décès de dix sans-abri dans la seule journée de dimanche. Le week-end dernier, l’alerte orange a été déclenchée en Roumanie où la température est tombée à -29°C durant la nuit. Plusieurs axes routiers ont été fermés à la circulation. De nombreux vols ont été annulés et les écoles sont restées fermées ce lundi.

Ce froid glacial ralentit de manière très significative l’économie.

 

En Turquie, bien moins habituée, la tempête de neige a également paralysé Istanbul où des centaines de vols ont été annulés samedi. Le trafic sur le détroit du Bosphore a été interrompu. Les prévisions météo annonçaient de la neige toute la journée de samedi, la tempête s’étant néanmoins calmée dans la soirée. Les températures à Istanbul devraient toutefois rester en dessous de zéro cette semaine.

 

Autre conséquence de cette vague de froid : la situation des réfugiés, que plusieurs ONG dénoncent, devient préoccupante. Pour ces populations vivant dans des conditions plus que précaires, cet événement météo extrême n’est pas de nature à faciliter leurs conditions de vie.

 

 Actuailes n° 62 – 11 janvier 2017

 

 

 

 

 




Imprimer