facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
10 février 1638 La consécration de la France à Notre-Dame

10 février 1638 La consécration de la France à Notre-Dame

09-02-2016 à 22:32:32

En effet, quand Louis XIII devient roi, à la mort de son père Henri IV, en 1610, la France est un pays en pleine conva-lescence. En dépit de la politique réconci-liatrice du « Vert Galant » (surnom d’Henri IV), Les Français demeurent profondément divisés, marqués par les luttes terribles des guerres de religion entre catholiques et protestants. De plus, l’autorité de l’État ayant été affaiblie, les grands du royaume ont pris des libertés à l’égard de leur souverain et comptent bien défendre cette autonomie. Enfin, la France est sortie exsangue des querelles religieuses et il faut retrouver la prospérité du pays. Les États voisins se font menaçants, cherchant à profiter de sa faiblesse pour satisfaire leurs ambitions. Bref, l’œuvre de restauration commencée par Henri IV est loin d’être terminée. Louis XIII va se consacrer à cette tâche colossale, en s’appuyant notamment sur le cardinal de Richelieu dont il fait son premier ministre.
Louis XIII épouse Anne d’Autriche en 1615. Hélas, le couple royal n’arrive pas à avoir d’enfants. La succession est compromise et, ainsi, la pérennité de l’action du monarque pour unifier et consolider son royaume. Ayant perdu toute espérance humaine d’avoir un héritier, le roi et la reine décident en 1637 – plus de vingt ans après leur mariage ! – de faire une neuvaine à Notre-Dame de Grâce de Cotignac pour demander la naissance d’un fils. Le couple royal obéit ainsi aux demandes du Ciel transmises par une âme privilégiée. Neuf mois après la fin de la neuvaine, Louis-Dieudonné (futur Louis XIV) naissait à Saint-Germain-en-Laye…
Pour remercier Notre-Dame et placer son royaume sous sa protection, Louis XIII décide de lui consacrer la France. Le 10 février 1638, il signe l’acte de consécration qui fait de Notre-Dame de l’Assomption la patronne de la France et instaure notamment une procession en son honneur tous les 15 août.
C’est la procession du vœu de Louis XIII que l’on commémore encore en renouvelant chaque année l’acte de consécration de notre pays.




Imprimer