facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Évolution du conflit en Syrie et en Irak et comprendre Daesh

Évolution du conflit en Syrie et en Irak et comprendre Daesh

15-04-2015 à 10:46:58

Évolution du conflit en Syrie et en Irak

Depuis plus d’un an et l’éclatement de l’armée irakienne, l’État islamique (ou Daesh) sévit en Irak et en Syrie. Son objectif est d’installer un califat sur le monde arabe avant de convertir l’ensemble du monde à l’islam sunnite.

Depuis un an, Daesh s’est emparé de quelques grandes villes du nord de l’Irak et de champs pétrolifères en Irak et en Syrie. Il a mis en œuvre la shariah, la loi islamique dans les villes conquises grâce à une politique de terreur et d’expulsion des non-musulmans. Les pauvres tribus Yezidis (qui pratiquent un très vieux culte pré-chrétien), mais aussi et surtout les communautés chrétiennes ont été victimes de ces violences et ont dû fuir vers le nord de l’Irak, trouvant un refuge précaire au Kurdistan, une région qui s’étend de l’Irak à la Syrie en passant par le sud de la Turquie.

Devant ces horreurs perpétrées en Irak, la communauté internationale a constitué une coalition armée basée en Irak qui a freiné le développement de Daesh grâce à des bombardements aériens.

 

Tenter de comprendre Daesh

Daesh prétend servir une doctrine musulmane : l’établissement de la shariah sur le monde par le califat, c’est-à-dire un gouvernement islamique.

Il bénéficie de soutiens financiers importants venant de pays du golfe Persique, en particulier des familles saoudiennes (d’Arabie saoudite) et qatari (de l’émirat du Qatar). Ces familles ou ces clans, le plus souvent fidèles de l’école wahhabite (qui professe un islam intégral et extrêmement rigoureux), se sont enrichies grâce à la vente du pétrole et du gaz dont les gisements sont très importants dans la péninsule arabique.

De plus, des pays occidentaux ont continué à acheter du pétrole irakien et syrien tombé aux mains des terroristes de Daesh parce qu’ils le vendaient moins cher que leurs concurrents.

Cet argent a permis à Daesh de s’acheter les services des milices ou des mafias arabes qui sont venues grossir les rangs de son armée.

Daesh profite aussi de la misère et de la pauvreté d’une grande partie des populations du monde arabe, du Niger à la Mésopotamie (Irak). Ils offrent un salaire (jusqu’à 1 000 dollars par mois) à des gens qui vivent dans des pays où le salaire moyen est parfois inférieur à 300 dollars par mois. Certains sont prêts à risquer leur vie et leur âme pour faire vivre leur famille. Ces gens, souvent très peu éduqués, connaissent mal le Coran et leur propre religion. Ils sont donc tentés de suivre les prédicateurs islamistes qui leur promettent le paradis.

 

C’est une des grandes faiblesses de l’islam que de ne pas avoir une hiérarchie claire ou une autorité qui puisse orienter les fidèles. Les imams (prédicateurs en islam) ne sont en effet nullement sélectionnés ou formés par une école doctrinale. Les interprétations et les dérives sont donc nombreuses dans l’interprétation des textes, dont, en particulier, les Hadiths (« vie du prophète Mahomet » qui sont censés compléter et expliquer le Coran) sont souvent d’une grande violence.




Imprimer