facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Ballet (ou l’Étoile) – Edgar Degas (1834-1917)

04-03-2015 à 21:58:41

 

  http://www.histoire-image.org/pleincadre/img/p.gif

La danseuse étoile est représentée sur scène, dans une position très gracieuse. Tout semble tellement naturel, alors que cette facilité apparente est le fruit de tant d’efforts et de travail caché… La jambe droite est fléchie, la gauche, levée vers l’arrière, est cachée par le large tutu romantique. Ses bras levés, en arrondi, ajoutent à la légèreté de la pose. La tête est rejetée en arrière. Un ruban noir, attaché à son cou, flotte, accompagnant le mouvement. Des fleurs jaunes et orange, sur la coiffure et le vêtement, viennent apporter des taches de couleur à une palette assez douce.

Le sol de la scène, gris et vide, occupe une partie importante du bas du tableau et crée un immense espace autour de la danseuse. Notre regard est attiré par cette jeune femme ravissante, que nous contemplons de haut, en plongée, comme si, spectateurs, nous étions assis dans une loge à l’Opéra.

Le reste du tableau reste dans le flou. On devine sur la gauche, visage à peine visible, une silhouette masculine, soulignée par son costume noir qui tranche à la fois avec les tutus et le décor. Que fait-il à cet endroit ? Comme cachées, d’autres danseuses laissent juste deviner jambes, chaussons et tutus aériens.

Le décor est constitué de trois plans successifs, peints à grands traits, sans détails : un premier pan de mur dans les tons ocre et verts, le suivant, plus sombre, et le fond, dans des bleus clairs et lumineux.

http://www.histoire-image.org/pleincadre/img/p.gif http://www.histoire-image.org/pleincadre/img/p.gif

Carte d’identité de l’œuvre

Date : peint vers 1876

Taille : 58,4 x 42 cm

Technique : Pastel sur monotype*

Lieu d’exposition : Musée d'Orsay Paris

Mouvement artistique : impressionnisme

*Le monotype est une technique développée par Degas : Le dessin est exécuté à l'encre grasse sur un support non poreux, comme du verre ou du métal, puis ce support est pressé sur une feuille de papier, le monotype, qui reçoit l’encre. Le peintre termine son œuvre au pastel.

 




Imprimer