facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
 C’est arrivé le 3 juin 1660 : Le mariage du Roi Soleil

C’est arrivé le 3 juin 1660 : Le mariage du Roi Soleil

22-05-2016 à 22:40:40

C’est arrivé le 3 juin 1660

Le mariage du Roi Soleil

 

Louis XIV épouse l’infante Marie-Thérèse… sans assister à la cérémonie !

Afficher l'image d'origine

Au milieu du XVIIe siècle, la guerre fait rage entre la France et l’Espagne. Finalement, les Espagnols acceptent, en 1659, de signer le traité des Pyrénées qui fixe les frontières entre les deux pays. Négocié par Mazarin, cet accord précise notamment que le jeune roi Louis XIV doit épouser l’infante Marie-Thérèse, la fille du roi d’Espagne Philippe IV. Louis XIV se résigne à se marier avec cette jeune cousine qu’il ne connaît pas et n’a jamais vue, pour assurer la paix du royaume.

Mazarin dresse à Louis XIV un portrait très flatteur de l’infante dont il exalte la beauté, enflammant l’imagination du jeune roi… De son côté, Marie-Thérèse a reçu de Louis des lettres et des cadeaux qui lui font espérer que cette union sera un mariage d’amour !

Mais quand célébrer les épousailles des jeunes fiancés ? Le Premier ministre espagnol propose d’attendre la belle saison, car il est impensable de faire voyager le roi d’Espagne en plein hiver. De plus, une dispense du pape est requise car Louis et Marie-Thérèse sont doublement cousins germains (la mère de Marie-Thérèse est la sœur de Louis XIII et la mère de Louis XIV est la sœur du roi d’Espagne…).

Finalement, le mariage est fixé pour le mois de juin 1660. Une première cérémonie se déroule en Espagne. Elle est célébrée le 3 juin par l’évêque de Pampelune. Louis XIV n’est pas présent. C’est le Premier ministre espagnol, don Luis de Haro, qui le représente !

Il faudra encore attendre trois jours pour que les fiancés se rencontrent avant d’échanger définitivement leurs vœux devant l’évêque de Bayonne, du côté français, le 9 juin, en l’église de Saint-Jean-de-Luz. Marie-Thérèse porte une robe semée de fleurs de lys et Louis est vêtu de noir et de pierreries.

De cette union, scellant la réconciliation de la France et de l’Espagne, devait naître six enfants…

Actuailes n° 53 – 25 mai 2016




Imprimer