facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Élection présidentielle de 2017. Primaires ou prémices…

Élection présidentielle de 2017. Primaires ou prémices…

20-09-2016 à 22:57:08

 La fin des vacances scolaires estivales a sonné le début d’un des plus longs feuilletons politiques français : la campagne pour l’élection du Président de la République, appelée « campagne des présidentielles ». Les deux tours de cette élection se dérouleront les 23 avril et 7 mai 2017. D’ici là, chaque camp devra choisir son représentant. Pour les grands partis, cela passe par une première étape : les primaires.

 

Que sont les primaires ?

Les « primaires » sont les élections internes à un parti politique visant à choisir la personne qui le représentera aux élections présidentielles. Inexistantes en France il y a quelques années, cette étape préliminaire à l’élection présidentielle est inspirée des États-Unis.

Quelle est l’utilité des primaires ?Au sein d’un parti politique, il est assez fréquent que plusieurs personnalités souhaitent se présenter à la même élection. Dans ce cas, les voix des électeurs favorables à ce parti politique se répartissent entre les différents candidats qui obtiennent au final un score plutôt faible. À l’inverse, lorsque ce même parti politique n’a qu’un seul candidat, toutes les voix des électeurs favorables à ce parti se portent sur ce candidat, ce qui lui permet d’obtenir un score élevé et lui donne plus de chances de remporter l’élection.

Tel est le but des primaires : choisir le candidat qui représentera le parti politique à l’élection présidentielle.

Quels sont les partis organisant une primaire en 2016 ?

Comme en 2011, la gauche – Parti socialiste et écologistes favorables au gouvernement – organisera une primaire les 22 et 29 janvier 2017.

Pour la première fois, la droite – Les Républicains, le Parti chrétien-démocrate (PCD) et le Centre national des indépendants et paysans (CNIP) – organisera une primaire les 20 et 27 novembre 2016, afin de désigner le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle.

 

Quels sont les candidats aux primaires ?À gauche, la liste des candidats n’est pas close. Parmi les personnalités connues susceptibles de se présenter figurent Emmanuel Macron (qui vient de démissionner de son poste de ministre de l’Économie), Manuel Valls, François Hollande ou encore François de Rugy (écologiste).

À droite, la liste définitive est arrêtée et regroupe huit candidats : Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon, Hervé Mariton, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson (seul candidat du PCD).

Qui peut voter aux primaires ?Ces élections ne sont pas réservées aux adhérents des partis politiques concernés mais à toute personne en âge de voter.

Quels sont les inconvénients des primaires ?

Comme tout le monde peut voter aux primaires (donc également les adversaires politiques), il est difficile de savoir si le candidat élu est vraiment représentatif des adhérents de son parti politique.

Par ailleurs, ces élections sont néfastes aux petits candidats qui souhaitent se présenter aux élections présidentielles mais qui ne font pas le poids face aux vainqueurs des primaires : le risque est que l’on retrouve toujours les mêmes personnalités au second tour. Cela est paradoxal à une période où le rejet de la politique par les Français semble être au plus haut : ils sont lassés des combats politiciens déconnectés de la réalité et souhaitent par-dessus tout voir du changement et donc de nouvelles têtes.

 

Actuailes n°56 – 21 septembre 2016




Imprimer