facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Il y a 180 ans, Fort Alamo1…

Il y a 180 ans, Fort Alamo1…

01-03-2016 à 21:14:11

Avant d’être américain, le Texas fut mexicain. Dans les années 1820, néanmoins, des lois y permirent l’installation de colons américains.

Pour se protéger des Indiens, notamment Comanches, Les colons obtinrent des autorités mexicaines un canon, plus symbolique qu’efficace. Le Texas2 mexicain traversa ensuite une période de troubles : la population, et avec elle la colonie américaine, se souleva car le gouvernement préférait le centralisme (organisation politique réduisant la liberté des provinces au profit d’un gouvernement central) au fédéralisme (organisation conférant davantage de liberté aux provinces). Sommée de restituer le canon, la milice américaine de la ville de Gonzales défia l’armée mexicaine le 2 octobre 1835. Son drapeau portait l’inscription « Venez le chercher ! », symbole de résistance et d’aspiration à l’indépendance. L’échauffourée marqua le début de la révolution texane.

Moins d’un an après, le 23 février 1836, le général mexicain Santa Anna attaqua la mission religieuse d’Alamo, garnison d’une centaine de Texans qui accueillit, entre autres renforts, une bande d’aventuriers conduite par David Crockett, célèbre Frontiersman3 (mais aussi représentant passionné du Tennessee au Congrès). Les escarmouches durèrent une dizaine de jours et se conclurent par l’assaut de mille huit cents Mexicains. Parmi les deux cent cinquante Texans tués, « Davy » Crockett aurait été retrouvé au milieu d’une quinzaine de Mexicains morts sur les cinq cents qui furent tués ou blessés.
À plusieurs kilomètres de la bataille, les élus américains locaux parlaient d’avenir ; le 2 mars la Republic of Texas, indépendante, était proclamée. Il faudrait attendre encore un mois pour qu’à la bataille de San Jacinto, les Mexicains perdent la guerre, en dix-huit minutes !
L’esprit de « sacrifice (d’Alamo) qui conduisit à la naissance du Texas » a alimenté la culture texane et conféré à cette bataille une dimension historique voire légendaire, dépassant largement les enjeux de 1836 et connue de nombreux Américains au-delà du Texas. La chapelle et la mission, aujourd’hui au cœur de la ville San Antonio, constituent un sanctuaire du Texas et le site le plus visité de cet état.

 

 1. Rendu célèbre dans The Alamo avec John Wayne (1960) et les mini-séries de Davy Crockett (1950).
 2. État, américain aujourd’hui, grand comme la France, aussi riche que l’Australie et animé d’une fierté hors norme.
 3. Ce terme définissait les explorateurs familiers des territoires au-delà de la frontière quand les États-Unis s’étendaient vers l’Ouest.




Imprimer