facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

le 10 avril 1916 : Verdun, courage on les aura !

30-03-2016 à 22:01:00

C’est arrivé le 10 avril 1916

Verdun, courage on les aura !

 

 

Fin 1915, la guerre dure déjà depuis plus d’un an. Le général Von Falkenhayn, commandant en chef des armées allemandes, veut « saigner à blanc l’armée française »  en déclenchant une grande bataille. Elle durera de longs mois, jusqu’en décembre 1916, mais l’ennemi n’est passé pas. Verdun est demeuré le symbole de l’héroïsme français. 

Le 21 février 1916 à 4h du matin, c’est le début de la grande bataille !
Nos fantassins subissent le choc, se cramponnent au terrain et infligent de lourdes pertes à l’ennemi pourtant bien supérieur en nombre.

Le général Joffre confie au général Pétain la défense de Verdun. Pendant des semaines, les Allemands attaquent chaque jour, persuadés que leur puissance numérique et matérielle leur assurera la victoire. Sous l’ouragan de feu des incessants tirs d’artillerie, dans les tranchées pleines de rats et de boue, le soldat français tient bon, accroché à sa terre natale qui devient alors le cœur souffrant de la patrie.


Le 9 avril, les Allemands attaquent avec des moyens plus importants encore. Ils sont repoussés une nouvelle fois par la défense française. C’est à la suite de cette journée sanglante que, le 10 avril, le général Pétain signe son célèbre ordre du jour, qui rend hommage « aux fantassins, artilleurs, sapeurs, aviateurs de la 2e armée qui ont rivalisé d’héroïsme »  et se termine par ce cri farouche : « Courage ! On les aura ! »

La bataille se poursuivit encore de longs mois, jusqu’en décembre 1916, mais l’ennemi ne passe pas.

Verdun est demeuré le symbole de l’héroïsme français. Ainsi, un ambassadeur américain a-t-il pu dire : « Nous vous avons toujours aimés ; après la Marne, nous vous avons admirés ; depuis Verdun, nous vous respectons. »

 




Imprimer