Logo
Magarcane : série de cinq tomes de Mathieu Bobin

Magarcane : série de cinq tomes de Mathieu Bobin

17-01-2018 à 10:38:42

Depuis Fils d’armes paru en 2009, les aventures de Farëanor suscitent l’enthousiasme des lecteurs. Cette quête fantastique et chevaleresque unit dans une même passion toute la famille, des enfants à partir de 12 ans, s’ils sont bons lecteurs, jusqu’aux parents ! Le tout dernier, La Ravine d’Espeïra, ne rompt pas le charme.

 

Voici comment tout a commencé dans Fils d’armes (tome 1) : dans un petit village du royaume de Magarcane, Farëanor, un jeune paysan, s’épanouit aux côtés de parents généreux et d’un frère plein de vie. L’arrivée de créatures malfaisantes met fin à ce bonheur. Jusqu’à ce qu’un chevalier offre une voie nouvelle à Farëanor. Et si son destin était de le suivre ? L’apprentissage imposé à Farëanor dans une école d’excellence se révèle très exigeant. Ainsi son caractère se forge sur des bases solides : amitié, courage, fidélité, engagement.

Bénédiction (tome 2) : à l’issue de sa formation à la prestigieuse académie d’Ebanestal, Farëanor devient un guerrier. Son apprentissage se poursuit sous les ordres du roi Kel Féasîn Abîndaniel. Que Farëanor n’espère pas l’aide de son père d’armes, Andugal ! Ce dernier, appelé par le devoir, le laisse face à son destin...

Farëanor résistera-t-il à la haine et la vengeance ? Son principal ennemi ne réside-t-il pas en lui-même ?

 

L’Arklan (tome 3) : après avoir retrouvé le frère bien-aimé qu’il croyait perdu, l’amour semble conquérir le cœur de Farëanor et l’aider à progresser sur le chemin du Bien. Mais non sans dilemme : partagé entre le désir de rester auprès de Méléanna et celui de partir pour une mission lointaine, quel sera son choix ?

Bérakhels (tome 4) : alors que la guerre fait rage au sud du royaume d’Ebanestal, Farëanor est maintenant le second du Seigneur Sabraël. Reste au jeune héros à sur-monter ses faiblesses pour se montrer à la hauteur de son idéal chevaleresque.

 

La Ravine d'Espeïra (tome 5) : Farëanor, chef d’Arklan, assisté par Méléanna, doit mener à bien une mission diplomatique chez les Orcs, au nom des rois de la Quadrentente. L’enjeu : poser les bases de la paix entre les hommes. Cette nouvelle étape conduit nos jeunes gens à ajuster leurs sentiments et à savoir s’ils vont s’engager l’un envers l’autre.

 

L’action et les grandes questions qu’un jeune homme se pose sur sa vie sont au rendez-vous. Ce n’est pas un roman à l’eau de rose que nous propose l’auteur, mais bien les aventures viriles d’une âme sensible qui veut progresser dans la fidélité à la parole donnée. Cette porte ouverte sur un monde fantastique où la chevalerie est un engagement au service du bien apporte beaucoup d’oxygène à ce genre littéraire.

 

Valérie d’Aubigny

 

Actuailes n° 79 – 17 janvier 2018




Imprimer