Logo
Remarquable Europe ! (2)

Remarquable Europe ! (2)

14-02-2018 à 06:14:51

Dans le précédent numéro, nous vous avons proposé un tour de notre vieux continent. Suite de la visite… C’est parti !

 

Paris et les bords de Seine

Paris, ville lumière. Faisant référence au siècle des Lumières et des philosophes du XVIIIe, Paris a joué un rôle majeur au sein de l’Europe. Capitale de la principale puissance politique européenne, elle devient à cette époque l’un des plus grands centres culturels de l’Europe.

C’est aussi à Paris qu’ont eu lieu de grands débats autour de sujets majeurs comme la révolution et le royalisme, le nationalisme et le cosmopolitisme, l’athéisme et le catholicisme.

 

Le palais de Schönbrunn de Vienne

La résidence impériale des Habsbourg du XVIIIe siècle à 1918 émerveille par son imposante architecture et ses jardins, en véritable témoin de la culture autrichienne et du passé de l’Empire austro-hongrois. C’est dans cette résidence d’été – comptant au total 1441 pièces, dont 45 peuvent être visitées – que Marie-Thérèse, l’empereur François-Joseph et l’impératrice Elisabeth, la fameuse Sissi, séjournèrent régulièrement.

 

Londres et la révolution industrielle

Au XIXe siècle, Londres est la ville la plus peuplée du monde, avec environ un million d’habitants en 1801. Sa grandeur prend une forme toute particulière à l’occasion de l’Exposition universelle de 1851, une première dans le monde. Londres est alors le pôle majeur du commerce mondial, au sommet de la puissance britannique victorienne. Cette ville gigantesque qui a été, bien avant la plupart des grandes villes européennes, la première à réorganiser son centre autour de monuments incontournables.

 

Le centre historique de Varsovie

Loin de la grisaille, la vieille ville de Varsovie offre un labyrinthe de ruelles pavées et de belles façades colorées. Ce quartier qui date du XIIIe siècle ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui s’il n’avait été reconstruit à l’identique après la Seconde Guerre mondiale. En août 1944, la population de Varsovie décide de se libérer par elle-même alors que les troupes nazies entreprennent de raser la ville : plus de 85 % du centre historique de la ville est alors détruit. Après la guerre, une campagne de reconstruction permet de rebâtir les églises, les palais, et la vieille ville – illustrant la page très sombre de l’histoire polonaise et européenne, mais également de la renaissance et l’espoir.

 

Berlin et la porte de Brandebourg

Le mur de Berlin était un rempart de 160 km de long – « prolongement » du Rideau de fer – qui séparait depuis 1961 Berlin-Ouest de Berlin-Est, marquant le clivage idéologique de la Guerre froide. Autre symbole de la ville : la porte de Brandebourg, qui fut érigée entre 1788 et 1791. Avec ses 26 mètres de haut et 65,5 mètres de long, elle en impose par sa grandeur. Le mur de Berlin passait à côté. C’est devant la porte de Brandebourg que le mur s’est ouvert en 1989, début de la réunification des deux Allemagnes.

 

Bruxelles et les institutions européennes

Au fur et à mesure que le projet européen s’est concrétisé, donnant naissance à l’Union européenne en 1992, la capitale de la Belgique est devenue la capitale de l’Europe unifiée. À Bruxelles, siègent les principales institutions de l’UE : le Parlement, la Commission, qui représente le pouvoir exécutif européen, le conseil de l’UE, qui réunit les ministres des vingt-huit États membres, et le Conseil européen, formé par les vingt-huit chefs d’État. Capitale d’un pays neutre durant la Seconde Guerre mondiale et situé entre l’Allemagne et la France, Bruxelles a été choisie pour accueillir plusieurs organisations internationales, dont l’OTAN.

 

 

Actuailes n° 81 – 14 février 2018

 

 

 

 

 




Imprimer