facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Résultat surprise aux élections législatives du Royaume-Uni

17-05-2015 à 21:48:57

Un résultat surprise aux élections législatives au Royaume-Uni

 

Le 7 mai se sont tenues les élections législatives britanniques, temps fort de la vie politique nationale. Ces dernières s’annonçaient parmi les plus indécises de l’histoire du Royaume-Uni : les deux principaux partis – les travaillistes de gauche et les conservateurs de droite – au coude à coude dans les sondages ne pourraient vraisemblablement pas être en mesure de gouverner seul. David Cameron, Premier ministre conservateur sortant, brigue un nouveau mandat et cherche à mettre en avant son bilan économique face à son concurrent travailliste Ed Miliband. Enfin, la poussée indépendantiste écossaise ne facilitait guère la campagne de David Cameron.

L’issue des élections générales britanniques 2015 a fait mentir tous les sondages et pronostics. Alors qu'une nouvelle coalition était prévue, le parti conservateur, emmené par le Premier ministre sortant David Cameron, a tiré son épingle du jeu et obtenu la majorité absolue à Westminster.

 

Pour autant, le prochain mandat de David Cameron s’annonce délicat. Obtenir un meilleur « deal » européen pour la Grande-Bretagne et éloigner la perspective d’un « Brexit », maintenir l’Écosse, de plus en plus indépendantiste, dans le royaume et conforter les bonnes performances économiques : trois sujets explosifs et potentiellement contradictoires qui vont grandement occuper le nouveau gouvernement britannique. Car si sa victoire inattendue du 7 mai conforte naturellement le Premier ministre sortant, il devra composer avec une frange de plus en plus droitière et eurosceptique au sein de son parti.

Ayant dû promettre un référendum sur la place du Royaume-Uni dans l’Europe en cas de réélection, le « nouveau » Premier ministre devra tenir parole en envoyant ainsi un signe fort à l’Union européenne.

Comme il ne dispose que d’une courte majorité, en détenant 331 sièges sur les 650 que compte la chambre de Westminster, David Cameron devra donc miser sur une discipline de partie très forte pour garantir sa politique et espérer maintenir l’unité du Royaume au sein de l’Europe.

Un sacré défi que l’Europe continentale observera avec grande attention.

 

En plus : Le 9 mai, journée de l’Europe

C’est le 9 mai 1950 et sur l’incitation de Jean Monnet que Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l’Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques après la Seconde Guerre mondiale.

Cette proposition, connue sous le nom de « déclaration Schuman », est considérée comme l’acte de naissance de l’Union européenne. Aujourd’hui, le 9 mai est devenu un symbole européen – la journée de l’Europe – qui, aux côtés du drapeau, de l’hymne, de la devise et de la monnaie unique (l’euro), identifie l’Union européenne en tant qu’entité politique.




Imprimer