Logo
Tension entre le monde sportif et le président

Tension entre le monde sportif et le président

04-10-2017 à 10:22:58

Le monde sportif américain en ébullition après les déclarations de Donald Trump. Dans un contexte de violences commises par la police à l’égard des personnes de couleur, les récentes déclarations du président Trump ont suscité de nombreuses réactions d’opposition.

 

Samedi 23 septembre, à l’occasion d’un discours, mais aussi à travers plusieurs tweets, le président a condamné fermement les sportifs manifestant silencieusement en posant un genou à terre lors de l’interprétation de l’hymne national.

Comment cela a-t-il commencé ?

À la fin du mois d’août 2016, avant une rencontre, le joueur de football américain Colin Kaeperninck a refusé d’écouter debout l’hymne national afin de protester contre le racisme et les brutalités imputées à la police.

Ce sportif avait d’abord choisi de rester assis mais, devant la gravité de cet acte (manquer de respect au drapeau américain et à l’hymne national est considéré comme une infraction), il a préféré mettre un genou à terre. Cela constitue une posture plus proche du retrait que de la protestation.

Que signifie cette contestation ?

Son geste a été imité par de nombreux sportifs (football américain mais aussi basket-ball, soccer1 ou athlétisme). S’inscrivant dans le cadre du mouvement Black Lives Matter2, il suscite un débat très vif sur le patriotisme et le droit des joueurs professionnels à exprimer des opinions politiques lors des compétitions.

Si, dans le passé, d’autres sports ont été concernés par les revendications politiques (lors des Jeux olympiques de Mexico, en 1968, en signe de protestation contre la politique de ségrégation3, deux athlètes américains avaient levé le poing et baissé la tête sur le podium alors que résonnait l’hymne national), c’est la première fois que ce phénomène se produit dans le football, véritable sport national aux États-Unis.

Aux États-Unis, le racisme constitue toujours une ligne de fracture. Au-delà des progrès réalisés, les nombreux faits divers relatant la mort de Noirs et l’acquittement4 des policiers mis en cause, réveillent les tensions au sein de la société.

Dans ce cadre, l’attitude du président n’est pas de nature à apaiser les esprits. La posture consistant à poser un genou à terre pourrait même sortir du milieu sportif et devenir un symbole d’opposition au chef de l’État.

 

Le savais-tu ?

Le football américain a été créé au XIXe siècle. Ce sport est un cousin éloigné du rugby. Il se joue à la main et consiste à porter un ballon ovale dans l’en-but adverse. Il doit son nom aux dimensions du ballon (il est long d’un pied = mesure correspondant à la longueur d’un pied soit 0,3048 mètre environ).

 

Mélancomas

 

1. Nom donné au football aux États-Unis. 2. Peut se traduire en français par « Les vies des Noirs comptent » ; c’est un mouvement dédié à la lutte contre le racisme et les violences faites aux Noirs aux États-Unis. 3. Ensemble de lois promulguées à la fin du XIXe siècle et organisant la séparation entre Blancs et Noirs dans les États du sud des États-Unis. 4. Désigne la décision d’un tribunal par laquelle une personne accusée d’avoir commis une infraction très grave est reconnue non coupable des faits qui lui sont reprochés.

 

Actuailes n° 74– 4 octobre 2017

 




Imprimer