Logo
Un mur de protection entre le Liban et Israël

Un mur de protection entre le Liban et Israël

14-02-2018 à 06:26:02

Un mur de protection entre le Liban et Israël

Bonne nouvelle pour les fabricants de matériaux de construction ! Il y avait onze murs de séparation, comme frontière, sur la planète en 1989. On en compte aujourd’hui soixante-cinq, construits ou planifiés. Le Moyen-Orient ne fait pas exception : entre le Koweït et l’Irak, le long des frontières saoudiennes, entre la Turquie et l’Irak, entre la Turquie et la Syrie, entre l’Irak et la Syrie (murs en terre), entre Israël et la bande de Gaza, en Cisjordanie… et maintenant entre Israël et le Liban.

La construction de ce mur entre Israël et le Liban, en guerre l’un contre l’autre, a d’ores et déjà débutée. Elle est vivement contestée par Beyrouth, la capitale libanaise. Cette dernière considère qu’une partie de ce mur se situe en territoire libanais. Selon le Conseil supérieur de la défense libanais : « Ce mur, s’il est érigé, sera considéré comme une agression en territoire libanais. »

Mais, en définitive, ce ne sont pas les quelques endroits où le mur empiètera sur le territoire libanais qui posent le plus problème à Beyrouth. C’est surtout l’angle selon lequel il rejoindra la mer. En effet, la frontière maritime entre les deux États sera en partie définie par le prolongement marin de ce mur terrestre. Or, Beyrouth et Tel-Aviv, la capitale d’Israël, se disputent les droits d’exploitation du gisement de gaz transfrontalier, au large de la côte.

Et comme un bon dessin vaut mieux qu’un long discours…

 

 




Imprimer