facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Un petit coup de gueule ???

Un petit coup de gueule ???

03-02-2016 à 11:45:14

Pffff... Je suis désolée, je sais, cela ne se fait peut-être pas d’écrire comme ça, mais c’est la seule chose qui me vient en tête quand je pense de nouveau à l’information que j’ai entendu tout à l’heure ! Vous savez un « pffff » dépité, agacé, un peu découragé, et avec des f qui se suivent jusqu’à plus souffle !
Pour vous donner une bonne comparaison : c’est le genre de son qui vous vient en tête lorsqu’un(e) bon(ne) ami(e) vous balance, devant plein de monde, une petite pique bien mesquine avec l’air de pas y toucher pour la énième fois, et que vous, comme d’habitude, ne dites rien, mais dans votre tête résonne ce fameux « pffff » (en plus, il/elle a tort, mais bon ça, c’est un autre sujet) ! Je suis sûre que cela vous parle, ça, non ?
Eh bien parfois, et même souvent, face à l’actualité, on ressent la même chose ! Et là, en voilà une extraordinaire dans le genre : je pense que vous avez tous entendu parler de ces évacuations pour cause d’alerte à la bombe dans plusieurs lycées parisiens et lyonnais ! Événements qui se sont produits aussi en Angleterre, États-Unis, Australie et même au Japon !
Le mode opératoire est toujours le même : un coup de téléphone dans les fameux lycées, à l’autre bout du fil un voix préenregistrée qui informe qu’une bombe a été déposée dans l’établissement ou qu’un homme va débarquer armé et tirer sur tout ce qui bouge ! Vu les temps qui courent, vous pensez bien que ces menaces sont prises très au sérieux : mobi-lisation de policiers, arrêt des cours (je sais, ça vous fait rêver) et évacuation, etc.
Et voilà-t-y pas que l’on apprend cette semaine que tout ça serait (serait car l’information reste encore à vérifier) le fait de canulars organisés, et même très bien organisés, par un groupe qui s’appelle « evacuation squad » (brigade d’évacuation en français) ! Ces plaisantins ont revendiqué tout ceci via les réseaux sociaux et ajoutent : « Vous voulez sauter les cours aujourd’hui ? Distraire la police d’un crime que vous allez commettre ? Envoyez-nous un mail ». Avec un minimum, tout de même, de sens des affaires car leurs actions seront bientôt payantes. Le porte-parole de ce groupe expli-quant au passage que ses comparses et lui, répartis dans le monde, organisent ça, car ils trouvent cela drôle....
Voilà, c’est comme ça... Je sais bien qu’il faut de tout pour faire un monde, mais, là, j’avoue que l’on reste sans voix face à la bêtise et la méchanceté gratuite de certaines personnes ! Car, derrière ces actions, que je qualifierais d’extrêmement lâches, il y a des hommes, des femmes, des élèves, des policiers, des profes-seurs et des parents qui perdent leur temps, s’inquiètent, s’énervent, s’angoissent ou même s’affolent ! Surfant, en outre, sur une actualité qui ne prête vraiment pas à rire !
Hein, vous voyez, vous aussi... PFFFFFFFF !!!

 

Marie Foliot

On en parle ? pointdevue@gmail.com !




Imprimer