facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Une découverte qui bouleverse les conceptions

Une découverte qui bouleverse les conceptions

01-03-2016 à 20:59:51

C’est une découverte immense qu’a faite une équipe française du muséum national d’Histoire naturelle avec des archéologues indiens.

Des chercheurs ont trouvé au nord-ouest de l’Inde, au pied des montagnes himalayennes, des outils en pierre et des traces de découpe sur des fossiles d’animaux. Leur date ? Elle est estimée à 2,6 millions d’années, une ancienneté que l’on ne soupçonnait pas jusqu’ici en dehors de l’Afrique.
Pour ce faire, ils ont examiné pendant des années une région prometteuse où s’étaient accumulés des sédiments. Ces dépôts apportés par les crues de la montagne étaient épais de cinquante mètres, ils représentaient plusieurs millions d’années d’érosion. Là, au milieu de nombreux fossiles d’animaux, ils ont fini par repérer des galets cassés de manière intelligente et des éclats probablement issus de la taille des pierres. En outre, trois os d’animaux contenaient des traces nettes de découpage volontaire avec les outils en pierre, comme l’ont révélé des analyses au micro-scanner menées en France.
Cette découverte est tout-à-fait inattendue. D’une part, elle semble remettre en cause la théorie selon laquelle les premiers hominidés (ces êtres ni singes, ni hommes) seraient apparus sur le continent africain seulement. D’autre part, elle complique beaucoup les conceptions que l’on se fait des très lointaines origines des hommes actuels. Longtemps, on a pensé que des facteurs climatiques exceptionnels situés en Afrique de l’Est avaient conduit quelques ancêtres des singes à se relever sur leurs deux pattes, et que ce phénomène aurait développé chez un groupe particulier des capacités nouvelles au niveau du cerveau. Les découvertes récentes, dont celle menée en Inde, supposent une évolution beaucoup plus complexe et plus diversifiée, alors que l’on connaît encore très mal les premiers modes d’acquisition de la conscience et de l’intelligence à ces époques reculées. Rappelons qu’en France, des foyers d’hominidés sont attestés à plus d’un million d’années et que des traces indirectes montrent une présence possible il y a 1,8 millions d’années.




Imprimer