facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Visite exceptionnelle

Visite exceptionnelle

15-05-2018 à 23:19:56

 

Pendant trois jours, du 23 au 25 avril, le président français a effectué une visite officielle aux États-Unis en compagnie de son épouse. Retour sur cet événement exceptionnel.

Tapis rouge pour cette invitation

L’invitation était arrivée à l’automne du président américain Donald Trump en personne ! C’est un grand honneur pour le président français, car il est le premier chef d’État reçu par son homologue américain. Ce dernier lui rend ainsi la politesse neuf mois après son accueil en grande pompe lors du défilé du 14 juillet et un dîner au premier étage de la tour Eiffel. Cette visite vient souligner l’amitié profonde entre nos deux pays.

 

Les petits plats dans les grands

Tout a commencé par un dîner entre les deux couples présidentiels dans un lieu chargé d’histoire, la maison de George Washington, premier président des États-Unis entre 1789 et 1797. Les deux chefs d’État ont ensuite discuté en tête-à-tête dans le bureau ovale de la Maison Blanche, la résidence présidentielle, soit l’équivalent américain de l’Élysée. Le président français a également pu s’adresser au peuple américain (en anglais), à des étudiants et à des compatriotes expatriés sans oublier une visite surprise de Washington, la capitale américaine. Tout était réglé au millimètre, en particulier la sécurité, mais également le dîner officiel en smoking. Au menu, le meilleur de la cuisine américaine, dont des légumes issus du potager de la Maison Blanche, tout comme le miel des desserts.

 

Des liens solides mais des sujets qui fâchent

Le président français a offert à Donald Trump un chêne, symbole de la force des liens entre la France et les USA. C’est particulièrement le cas dans la lutte contre le terrorisme. Nos deux armées combattent ainsi ensemble en Irak contre l’État islamique ou en Afrique contre les groupes djihadistes. Mais il y a également des sujets de friction, par exemple au sujet de l’Iran ou du réchauffement climatique. Emmanuel Macron était venu afin de convaincre Donald Trump de ne pas se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien. Il n’a visiblement pas été très écouté sur ce sujet…

Julien MMagne

Actuailes n° 85 – 16 mai 2018




Imprimer