facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
9 Mars  1661 La mort du cardinal Mazarin

9 Mars 1661 La mort du cardinal Mazarin

01-03-2016 à 21:37:29

Personnage ambitieux et retors ou grand serviteur de la patrie française ?
Qui était le cardinal Mazarin ?

Jules Mazarin naît en Italie, dans les montagnes des Abruzzes, le 14 juillet 1602. Bien qu’issu d’une famille modeste, il parvient à entrer au service du pape et gravit tous les échelons de la diplomatie vaticane grâce à sa puissance de travail et à sa prodigieuse intelligence. Il devient ainsi cardinal, sans jamais avoir été ordonné prêtre.
Il s’illustre notamment à l’occasion des nombreux conflits qui ravagent l’Europe en mettant ses talents au service de la paix et de la négociation. Nommé nonce apostolique à Paris (c’est-à-dire ambassadeur du pape), il rencontre le grand cardinal de Richelieu, ministre de Louis XIII. D’abord méfiant, Richelieu finit par lui accorder son entière confiance et conseille au roi de le choisir comme ministre.
En 1642, après la mort de Louis XIII et de Richelieu, Mazarin assure, aux côtés de la reine Anne d’Autriche, la régence du petit Louis XIV, encore enfant. Il doit ainsi affronter la Fronde, révolte des grands féodaux et des parle-mentaires qui veulent contester l’autorité du petit roi. Très habile, il parviendra à réduire cette opposition par la ruse et la patience.
Grand diplomate, Mazarin continue l’œuvre admirable de Louis XIII et de Richelieu sur le plan des affaires extérieures. C’est lui qui fait négocier les traités de Westphalie, en 1648, qui fixeront l’ordre de l’Europe pour des centaines d’années. La France lui doit ainsi sa place prééminente dans le concert des nations de son temps, situation sur laquelle Louis XIV bâtira sa politique de grandeur.  
Souvent moqué en raison de son accent étranger et décrié pour sa ruse et son goût de l’intrigue, ce grand serviteur de la France meurt à Vincennes le 9 mars 1661.




Imprimer