Logo
C’est arrivé le 25 janvier 1477 : la naissance d’Anne de Bretagne

C’est arrivé le 25 janvier 1477 : la naissance d’Anne de Bretagne

18-01-2017 à 21:25:20

C’est arrivé le 25 janvier 1477

La naissance d’Anne de Bretagne

Dernière représentante d’une Bretagne souveraine et indépendante, la duchesse Anne fut placée au rang des femmes les plus illustres. Son nom et son image restent à jamais gravés dans le cœur des Bretons.

https://s14-eu5.ixquick.com/cgi-bin/serveimage?url=https%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2Fthumb%2Fa%2Fa2%2FDuchesse_Anne_en_pri%25C3%25A8re.png%2F250px-Duchesse_Anne_en_pri%25C3%25A8re.png&sp=0501294156d7e780e2092e9cb9663997

Héritière de Bretagne

Anne, née le 25 janvier 1477, est seule héritière de François II, duc de Bretagne et éternel rival de son puissant voisin le roi de France.

La demoiselle reçoit dès sa naissance, à Nantes, une éducation soignée et un sens aiguisé de son destin. Comment pourrait-il en être autrement ?

En effet, nulle duchesse ne fut, dès son plus jeune âge, promise à autant de beaux partis. Pièce maîtresse du duché, Anne est devenue le meilleur moyen de conserver, par son mariage, l’indépendance de la Bretagne contre les tentatives incessantes de la France de rogner les prérogatives ducales.

Obéissante et consciente des enjeux qui dépassent sa personne et ses désirs personnels, elle accepte les nombreux projets de mariage conclus par son entourage.

Deux fois reine de France

À 14 ans, deux ans après la mort de François II en 1488, plus décidée que jamais à poursuivre la politique d’indépendance de son père, la duchesse Anne finit par épouser par procuration Maximilien Ier de Habsbourg. Mais le roi de France, Charles VIII, ne l’entend pas de cette oreille, car le traité du Verger (qui mettait fin à la « Guerre folle » entre la France et la Bretagne) stipulait l’accord indispensable du roi au mariage d’Anne. La violation du traité est flagrante, le roi envoie ses troupes encercler Rennes. Le siège dure deux mois. Anne finit par se rendre et épouse Charles VIII en 1491 au Château de Langeais. Son mariage par procuration avec Maximilien est annulé par le pape.

Le roi interdit désormais à Anne d’utiliser son titre de duchesse de Bretagne et prend le contrôle des institutions bretonnes. La reine n’a plus de réelle influence sur le destin de son duché.

Elle donne naissance à six enfants qui meurent en bas-âge, puis c’est au tour de Charles VIII de décéder. Dans l’obligation de se remarier avec le successeur de Charles VIII en cas d’absence d’héritier mâle, elle épouse Louis XII après l’annulation du mariage de ce dernier avec Jeanne de France.

Son nouveau contrat de mariage lui reconnaît tous ses droits sur la Bretagne.

Elle s’éteint le 9 janvier 1514, après une vie entière de sacrifices à défendre les intérêts de son duché que finalement François Ier, en épousant sa fille Claude, intègrera définitivement au royaume de France.

 

par Clio




Imprimer