Logo
Déchirure espagnole

Déchirure espagnole

04-10-2017 à 10:40:47

Depuis plusieurs semaines, la situation se tend en Espagne entre le gouvernement et la Catalogne. En effet, cette dernière a organisé – en dépit de l’interdiction des autorités nationales – un référendum d’autodétermination pour son indépendance.

 

La Catalogne : une province riche et stratégique

C’est une région au cœur de l’Europe qui représente près de 20 % de la richesse produite en Espagne et qui cherche à obtenir son indépendance. En effet, la Catalogne compte 7 millions d’habitants, soit 17 % de la population espagnole, de grandes villes dont Barcelone, et elle partage avec la France une partie des Pyrénées.

En Espagne, chaque province jouit d’un statut de communauté autonome. Parmi lesquelles, outre la Catalogne, on trouve l’Andalousie au Sud, l’Aragon ou encore la Castille au centre. Mais, depuis 2009, la Catalogne a souhaité conférer à son statut d’autonomie un principe de réalité nationale et exister en tant que nation.

Mais qu’est-ce qu’une nation ?

C’est une communauté d’hommes et de femmes unis par des racines historiques, culturelles et linguistiques communes, vivant dans le même pays et dirigé par un gouvernement.

C’est un peu le cas de la Catalogne : son peuple parle catalan – une langue différente de l’espagnol –, dispose d’une aire géographique délimitée, partage la même culture et a un gouvernement.

C’est d’ailleurs ce gouvernement qui a décidé de proposer l’indépendance par référendum à sa population.

Au terme de la consultation populaire qui s’est tenue dimanche dernier, 90 % des Catalans se sont prononcés en faveur de l’indépendance de leur province. Mais, en réalité, moins de la moitié des Catalans s’est exprimée. Il paraît donc difficile dans ces conditions de proclamer l’indépendance comme le laissait entendre le président de la province. Le pouvoir espagnol, quant à lui, ayant interdit ce référendum, n’en reconnaît pas le résultat. Et tente de remettre la Catalogne dans le droit chemin.

Carles Puigdemont1 en appelle désormais à l’Europe pour l’appuyer dans sa démarche de reconnaissance et, menaçant d’une grève générale en Catalogne, il s’engage dans un bras de fer avec Madrid.

 

1. Homme politique espagnol, membre du Parti démocrate européen catalan.

 

Karl-Wilhelm von Lüneth

 

    Actuailes n° 74– 4 octobre 2017




Imprimer