Logo
Jeux olympiques d’hiver 2018 : Les Jeux de la réconciliation ?

Jeux olympiques d’hiver 2018 : Les Jeux de la réconciliation ?

31-01-2018 à 11:14:55

Les prochains Jeux se dérouleront à Pyeongchang (Corée du Sud) du 9 au 25 février 2018. Cette manifestation aura lieu dans un contexte particulier en raison de la présence d’athlètes nord-coréens.

 

Absente lors des Jeux de Sotchi (Russie) en 2014, la Corée du Nord fait son retour dans cette compétition à l’issue d’un long processus d’agrément. Peut-être le sais-tu déjà, la Corée est coupée en deux depuis 1953.

Pourquoi y a-t-il deux Corées ?

Riche d’une civilisation très ancienne, la Corée a été occupée par le Japon de 1910 à 1945. À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les forces d’occupation américaines occupent le sud du pays tandis que les Soviétiques s’installent au Nord. Les tensions profondes existant entre le sud pro-américain et le nord communiste vont déboucher sur le premier conflit de la Guerre froide1, entre 1950 et 1953. Depuis la fin des hostilités, une frontière terrestre (248 km) coupe la péninsule en deux et des millions de familles vivent désormais séparées.

Au cours des derniers mois, les menaces militaires des autorités nord-coréennes (plusieurs essais nucléaires ainsi que des tirs de missiles), auxquelles ont répondu les injonctions américaines (plus de 20 000 soldats américains sont stationnés en Corée du Sud), ont poussé la tension à un niveau rarement atteint depuis 1953. Pour autant, l’idée du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un de faire participer son pays aux J.O. d’hiver a été accueillie favorablement par les autorités sud-coréennes.

Un geste de réconciliation d’une haute valeur symbolique

Lors de la cérémonie d’ouverture, les athlètes sud et nord-coréens défileront ensemble. Même si cela ne constitue pas un événement en soi (c’est déjà arrivé dans le passé), ce défilé aura une dimension particulière dans la mesure où il se déroulera en Corée du Sud.

En bref, vingt-deux sportifs nord-coréens participeront aux Jeux dans cinq disciplines (ski de fond et ski alpin, hockey sur glace, patinage artistique et patinage de vitesse). Une équipe commune aux deux pays sera même engagée dans le tournoi féminin de hockey sur glace.

L’emblème des Jeux s’inspire de la culture et de l’alphabet coréens. Il symbolise l’harmonie entre le ciel, la terre et l’homme.

Au-delà des tensions géopolitiques, les Jeux de Pyeongchang seront peut-être l’occasion de développer davantage les contacts entre les deux pays et de vibrer aux exploits des sportifs coréens réunis sous un même drapeau.

 

 Actuailes n° 80 – 31 janvier 2018

 

 




Imprimer