Logo
Kurdes d’Irak : vote historique !

Kurdes d’Irak : vote historique !

04-10-2017 à 09:58:03

Le Kurdistan d’Irak a organisé le 25 septembre un référendum pour savoir si les Kurdes étaient favorables à l’indépendance. Le « oui » l’a emporté à 92 %.

 

Le Kurdistan est une région autonome d’Irak. Elle possède son armée, sa justice, sa langue, son gouvernement. Mais elle fait partie de l’Irak. De ce fait, elle est soumise aux lois de Bagdad (capitale de l’Irak).

Pourtant, depuis près d’un siècle, les Kurdes d’Irak (5 millions de personnes) souhaitent devenir une nation à part entière. Ce référendum est donc historique. La prochaine étape sera une déclaration d’indépendance de la part des autorités d’Erbil (capitale du Kurdistan). Mais ce geste pourrait signifier la fin du projet kurde d’indépendance.

En effet, Bagdad s’y oppose. Le Kurdistan est une région riche de l’Irak. Pour faire pression sur Erbil, Bagdad a déclaré ce référendum illégal, a fermé l’espace aérien kurde (presque plus aucun avion international ne décolle ou n’atterrit à Erbil), et organise des exercices militaires près de cette région pour intimider les Kurdes.

L’Iran et la Turquie s’opposent eux aussi à l’indépendance du Kurdistan irakien. Ces deux pays sont confrontés aux revendications d’indépendance de leurs propres communautés kurdes. L’Iran et la Turquie craignent que les Kurdes iraniens et turcs prennent exemple sur les Kurdes d’Irak. Dès lors, pour faire pression sur Erbil, Téhéran (capitale de l’Iran) a décidé de suspendre tout échange pétrolier avec le Kurdistan. La Turquie a menacé de faire de même. Or, le projet d’indépendance des Kurdes d’Irak ne peut fonctionner que si les exportations de pétrole vers la Turquie se poursuivent.

En définitive, l’avenir du Kurdistan repose sur la réaction des Turcs et un laisser-faire de Bagdad. Ce ne sera probablement pas le cas…

 

Abu Nuwas




Imprimer