facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La Société générale va fermer des agences

La Société générale va fermer des agences

05-11-2015 à 22:13:23

            La banque française a annoncé jeudi 5 novembre un plan de suppression de 400 agences d’ici à 2020, soit un cinquième du nombre total de ses agences sur le territoire national. 2000 salariés sont concernés.

Comme d’autres banques françaises, comme le Crédit agricole ou BNP Paribas, la Société générale occupe le patrimoine urbain avec ces nombreuses agences au logo rouge et noir, où l’on peut y déposer de l’argent, faire un dépôt sur un compte bancaire ou encore consulter son compte épargne. Sauf qu’aujourd’hui, grâce à l'Internet, l’on peut effectuer toutes ces opérations en ligne sans avoir à se rendre à un guichet. Résultat : les Français mettent de moins en moins les pieds dans une banque. En témoigne cette étude réalisée par la Société générale qui montre qu’en 2007, 57 % de ses clients se rendaient au moins une fois par mois dans une agence alors qu’ils ne sont plus que 42 % en 2015. Parallèlement, le nombre de banques en ligne augmente : Boursorama, Fortuneo, B for Bank, ING direct, la plupart faisant partie de banques dites « physiques » comme la Société générale ou le Crédit mutuel.

Ce plan de fermeture n’est pas propre à la Société générale mais concerne le secteur bancaire dans son ensemble : ainsi, le Crédit agricole a déjà fermé cinquante agences en Île-de-France, et le mouvement est similaire au sein d’autres banques européennes.

Au-delà de l’accompagnement de leurs clients vers le numérique, les banques voient dans cette opération un vecteur de rentabilité : une agence est coûteuse en personnel pour une productivité assez limitée. En effet, un agent derrière un guichet traite des affaires courantes (versement d’argent liquide, exécution d’une opération de virement bancaire, etc.) qui a moins de plus-value que de réaliser des opérations financières de plus grande envergure.

Pour autant, la banque ne pense pas fermer toutes ses agences à terme, mais plutôt mettre en place un réseau d’agences spécialisées (agences en prêts immobiliers, par exemple) réclamant un degré d’expertise plus élevé de la part de ses agents.

 

Vous souhaitez réagir ? Contactez-moi : echodeleco@actuailes.fr.




Imprimer