facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Les traditions pascales

Les traditions pascales

15-03-2016 à 22:22:25

À l’approche de la fête de Pâques, intéressons-nous aux différentes traditions culinaires ayant cours dans les pays d’Europe.

En effet, après quarante jours de Carême, les papilles se réveillent : en Italie, les mamas préparent la colomba di Pasqua (un gâteau semblable à un panetone en forme de colombe) qui sera servi le dimanche de Pâques. En Finlande, les enfants se régaleront d’un mämmi, dessert traditionnel qui ressemble à un pudding à l’orange. Les petits Luxembourgeois et Alsaciens pourront, quant à eux, croquer dans un gros gâteau biscuité à la vanille, moulé en forme d’agneau, appelé Lammela en Alsace. En Russie, en Bulgarie et dans les pays orthodoxes, les mamans prépareront un koulitch, gâteau aux fruits confits, au rhum et au safran : mais les enfants devront patienter car la Pâque orthodoxe est fêtée plus d’un mois après la fête catholique !
Les champions de la gourmandise sont les petits Espagnols, qui se régalent de nombreuses spécialités le jour de Pâques : monas de Pascua, bartolillos, rosquillas de Semana Santa, pestiños et buñuelos sont autant de petites pâtisseries dégustées à Pâques.
Au menu du déjeuner pascal, les mamans des familles d’Europe de l’Ouest serviront en général un gigot d’agneau qui rappelle le sacrifice de Jésus-Christ, l’Agneau immolé. Dans les pays d’Europe centrale, de l’Est et jusqu’en Russie, la table du repas familial aura été préalablement décorée de jolis bouquets d’œufs peints avec des couleurs vives rappelant les fleurs du printemps qui commence.
Et le chocolat alors ? Il n’est présent que depuis le XIXe siècle dans les confiseries, mais s’est vite imposé partout – quoique de façons diverses. Ainsi en Allemagne et en Suède, c’est un lièvre, le Osterhase, qui apporte des œufs en chocolat aux enfants, tandis qu’au Tyrol ces œufs en chocolat sont plus logiquement apportés par des poules. Mais les enfants français savent bien, eux, que les œufs et poules en chocolat sont lâchés dans les jardins par les cloches de leur église qui reviennent de Rome !

Le savais-tu ?
Si les recettes traditionnelles de Pâques tournent en général autour de l’œuf ou du lièvre, c’est parce que ceux-ci représentent dans les cultures européennes la fertilité, le renouveau et la vie, qui coïncident avec le retour du printemps et les jours qui rallongent. En effet, dès l’an 325, l’Église avait fixé la date de Pâques au début du printemps, pour manifester la victoire de la Lumière du Christ ressuscité sur les ténèbres de la mort.
À l’heure où les catalogues des supermarchés regorgent de lapins et de cloches multicolores, souvenons-nous surtout de leur symbolique et de l’Espérance offerte par Pâques !




Imprimer