Logo
Mauritanie-Sénégal : de vieux ennemis alliés autour du pétrole

Mauritanie-Sénégal : de vieux ennemis alliés autour du pétrole

14-02-2018 à 06:28:10

Vendredi 9 février 2018, les présidents du Sénégal et de Mauritanie ont signé un accord de coopération pour l’exploitation conjointe du gisement gazier offshore « Grand Tortue-Ahmeyim » à cheval sur leur frontière commune.

Cet accord dont on ne connaît pas encore les détails devrait permettre à la britannique BP et à l’américaine Kosmos Energy d’exploiter ce gigantesque gisement de 450 milliards de mètres cubes de gaz. Pour ne froisser aucun des deux pays, les partenaires ont opté pour la création d’une usine flottante de liquéfaction de gaz au large, à la frontière des deux pays.

La signature de cet accord a failli être retardée par un drame survenu dans la nuit du 28 au 29 janvier dernier : des gardes-côtes mauritaniens ont tiré un coup de semonce sur un bateau sénégalais qui tentait d’entrer dans les eaux poissonneuses de Mauritanie et tué un pécheur.

Cet incident a fait craindre en plus haut lieu le retour des violences raciales entre Sénégalais noirs et Maures blancs qui avaient ensanglanté les deux pays en 1989. L’inquiétude a été telle que le président Macron lors de sa récente visite au Sénégal a tenu à présenter ses condoléances à la famille du pécheur mort, comme pour apaiser les possibles tensions.

 

Actuailes n° 81 – 14 février 2018




Imprimer