Logo
Pourquoi dit-on « être sur la sellette » ?

Pourquoi dit-on « être sur la sellette » ?

24-05-2016 à 23:51:25

Lorsqu’une personne est exposée à la critique ou au jugement, on dit qu’elle est « sur la sellette ».
En effet, sous l’Ancien Régime, la sellette désignait un petit banc de bois dans les tribunaux sur lequel on faisait asseoir les prévenus pour les interroger. La sellette, de petite taille, avait pour but de rabaisser l’accusé et de lui rappeler son infériorité. Le juge, quant à lui, s’en trouvait valorisé. Cette pratique sera abolie à la Révolution.
Au XIVe siècle, l’expression apparaît sous la forme « mettre sur la sellette » en référence à un interrogatoire. Depuis le XVIe siècle, elle est remplacée par « être sur la sellette ».

Actuailes n° 53 – 25 mai 2016




Imprimer