facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Qu’IA-t-il de neuf sous le soleil ?

Qu’IA-t-il de neuf sous le soleil ?

17-04-2018 à 22:02:17

« Ok, Google, quand dois-je partir pour arriver à la maison avant 20h ? »

 

Cette phrase, un simple téléphone peut désormais la comprendre et donner une réponse pertinente en quelques instants. Cela est rendu possible grâce à l’« intelligence artificielle ». Parce que cette technologie a la possibilité de révolutionner nos habitudes, mais aussi représente des enjeux éthiques et financiers colossaux, le mathématicien et député Cédric Villani a remis au gouvernement un rapport sur ce sujet le 28 mars dernier.

C’est l’occasion de se reposer la question : qu’appelle-t-on « intelligence artificielle » (IA) ?

Le rapport Villani en redonne une définition : « Créer des processus cognitifs1 comparables à ceux de l’être humain ». Le principe est donc simple : s’inspirer des méthodes d’apprentissage et de décision des hommes pour apprendre à des machines à étudier des situations toujours plus réelles : reconnaître des visages ou de la musique, analyser des comportements, parler de façon naturelle, faire freiner un véhicule, jouer aux échecs, etc.

Mais qu’y a-t-il de nouveau exactement ? Car les ordinateurs ont été conçus depuis l’origine pour nous aider pour les tâches les plus difficiles, notamment des calculs très complexes. Si on parle de plus en plus d’IA, c’est que notre époque nous permet d’avoir accès à des ordinateurs extrêmement puissants et des bases de données gigantesques, nourries notamment par notre utilisation des réseaux sociaux. Ce sont à la fois des outils précieux pour développer l’IA et réciproquement l’IA semble parfois un des seuls outils en mesure de traiter les volumes de données disponibles. Ce qui nourrit une forme de fascination vis-à-vis de la machine et de sa puissance qui peut paraître sans limite et amène aussi aux questions importantes liées à l’utilisation de l’IA : qui contrôle les décisions prises par l’ordinateur ? Comment nous assurer que les machines restent au service de l’homme ?

Rendez-vous au prochain numéro pour en savoir un peu plus sur ce qui, avec les bases de données, est au cœur de l’intelligence artificielle : les algorithmes !

 

Malo du Bretoux

 

Actuailes n° 84 – 18 avril 2018

 

 




Imprimer