facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Réunion de Famille de Frédéric Bazille (1841-1870)

Réunion de Famille de Frédéric Bazille (1841-1870)

20-09-2016 à 14:36:09

Ce tableau est considéré, pour la peinture française, comme un des premiers portraits de groupe réalisés en plein air, sujet que les impressionnistes affectionneront ensuite particulièrement.

 

Bazille nous entraîne dans le jardin de sa maison de famille, près de Montpellier. Tous les personnages sont identifiés, il ne s’agit pas d’une œuvre d’imagination. Bazille traduit sur la toile le plaisir d’être ensemble pour un moment partagé, même si les personnages ne semblent pas tous vraiment présents à la scène. Chacun est représenté comme il est…

La vue est dégagée sur un paysage du sud de la France. La famille est réunie au jardin, sous un châtaignier.

Les couleurs sont celles d’une journée d’été, des taches de lumière éclairent la terrasse et le soleil éclate sur la campagne environnante. Quelques nuages brouillent à peine la sensation de chaleur.

 

Les six femmes et les cinq hommes semblent avoir été pris sur le vif, comme pour une photo. La jeune fille assise sur le muret tient sa tête dans une main, tout simplement, sans pose. Une femme se retourne, comme pour répondre à l’appel du peintre.

Les femmes, comme les hommes, portent des tenues élégantes, les robes légères sont ravissantes sans être voyantes. Le voile de dentelle noire, porté par la femme située à gauche du tableau, est d’une grande finesse.

Un bouquet, mis en évidence au premier plan, fait une belle nature morte avec un canotier et une ombrelle, traces d’une promenade au jardin. Comme les écheveaux de fils qui s’échappent d’une corbeille à ouvrage, ce bouquet est un concentré de couleurs vives sur ce tableau où dominent les tons de bleus, de verts et d’ocres.

Le musée Fabre de Montpellier (sa ville natale) propose actuellement « Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme ». De nombreuses œuvres de l’artiste, mais aussi de ses contemporains, sont exposées jusqu’au 16 octobre.museefabre.montpellier3m.frL’exposition sera ensuite reprise au musée d’Orsay du 15 novembre 2016 au 5 mars 2017.

 

Actuailes n°56 – 21 septembre 2016




Imprimer