Logo
Tensions USA-Corée

Tensions USA-Corée

04-10-2017 à 09:40:17

La crise entre les États-Unis et la Corée du Nord a pris un nouveau tournant le 19 septembre 2017. En effet, le président américain Donald Trump a tout d’abord menacé de « détruire totalement la Corée du Nord ». Puis il a affublé le dirigeant coréen, Kim Jung Un, du surnom de Rocket Man (ou homme fusée).

 

Origines de la crise

De 1950 à 1953, la Corée a connu une terrible guerre qui n’est officiellement toujours pas terminée. Elle a opposé la Corée du Nord – et ses alliés communistes (Chine et Union soviétique) – à la Corée du Sud et ses alliés (États-Unis, Canada, France…). Les morts furent nombreux : 1 million de militaires et 2 millions de civils. Depuis, le pays est divisé en deux et séparé par une frontière fortifiée. Les États-Unis ont toujours soutenu la Corée du Sud et près de 30 000 militaires américains y sont présents. Les relations politiques se sont tendues après que la Corée du Nord a testé des bombes atomiques. Ce qui inquiète le plus ses voisins, Japon et Corée du Sud, c’est le développement de missiles capables de transporter ces bombes et pourquoi pas de menacer un jour les États-Unis ou l’Australie.

Menaces et tensions

Les États-Unis ont donc récemment fait monter la pression. De l’argent nord-coréen a été bloqué dans des banques au motif qu’il servait à financer le programme atomique. Des avions militaires ont approché la Corée du Nord et les déclarations américaines ont été très dures. Les Nord-Coréens y ont répondu fermement et ont accusé les États-Unis de leur avoir déclaré la guerre. Ils ont menacé d’abattre des avions américains qui s’approcheraient trop près de leur pays.

Vers une solution diplomatique ?

Même si aucune issue n’est à exclure, le risque de guerre semble faible. En effet, elle serait terrible et nul n’y a intérêt. Il faudrait donc que chaque camp donne des signes de bonne volonté : fin des tirs de missiles pour les Nord-Coréens et fin des vols d’avions militaires pour les Américains. Puis que le dialogue commence, ce qui sera sûrement difficile. La bonne volonté des deux dirigeants sera déterminante.

 

Le savais-tu ?

Des Français ont participé à la guerre de Corée au sein d’un bataillon de volontaires. Les combats furent terribles. Il y eut 269 morts et 1350 blessés dans ses rangs. Le bataillon a remporté de belles victoires, comme celle de Crèvecœur, et a reçu de nombreuses décorations pour ses mérites.

 

Julien Magne

 

Actuailes n° 74– 4 octobre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 




Imprimer