facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
20 JUIN 451 La victoire des Champs catalauniques

20 JUIN 451 La victoire des Champs catalauniques

07-06-2016 à 21:32:54

Le jour où le « dernier des Romains » sauva la France naissante…

Au milieu du Ve siècle après Jésus-Christ, l’Empire romain craque de toutes parts sous les assauts des Barbares qui occupent déjà de grandes parties de l’Europe.
Face à cette menace grandissante, un général romain, Aétius, a reçu de l’impératrice Galla Plassidia la mission de défendre la Gaule. Connaissant bien les Barbares – car il a vécu chez les Wisigoths étant enfant – Aétius sait jouer de leurs rivalités pour protéger cette portion du territoire de l’Empire.
Mais une nouvelle menace apparaît quand les Huns, venant du fond de l’Asie, menés par leur chef Attila, envahissent la Gaule. Ils pillent tout le nord du pays et n’épargnent Paris que grâce à l’intervention miraculeuse de sainte Geneviève. Rien ne semble pouvoir les arrêter.
Face au danger, Aétius parvient à unir autour de lui les Barbares déjà établis en Gaule, notamment les Wisigoths du roi Théodoric. Dans un premier temps, Aétius et son armée romano-barbare libèrent Orléans. Puis, le 20 juin 451, ils écrasent les Huns aux Champs catalauniques, à une vingtaine de kilomètres de Troyes, en Champagne. La victoire d’Aétius contraint Attila à évacuer toute la Gaule.
Aétius, dernier grand chef romain victorieux, ne sera pas récompensé pour ses services rendus : l’empereur, craignant son influence grandissante, l’assassine de ses propres mains en 454. C’est le crépuscule de Rome (qui tombera en 476)… mais Aétius avait sauvé ce qui deviendra bientôt la France !

Actuailes n° 54 – 8 juin 2016




Imprimer