facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
400 ans après Don Quichotte? ¿Qué pasa en España?

400 ans après Don Quichotte? ¿Qué pasa en España?

26-04-2016 à 21:35:55

L’Espagne a inauguré le 23 avril dernier le quatre centième anniversaire de la disparition de son écrivain le plus célèbre, Miguel de Cervantès, l’auteur de Don Quichotte de la Manche.

Célèbre dans le monde entier, Cervantès est le créateur du fameux chevalier Don Quichotte, héros à la fois triste et comique, qui a influencé toute la littérature européenne de son époque jusqu’à nos jours. À tel point que l’espagnol est souvent appelé « la langue de Cervantès » et que le royaume d’Espagne maintient dans le monde entier un réseau de centres culturels, nommés institut Cervantès, pour donner des cours de langue et de culture espagnoles. C’est aussi Cervantès qui figure sur les pièces espagnoles de 10, 20 et 50 centimes d’euros.
Pour rendre hommage à cet auteur, de nombreuses manifestations culturelles seront donc organisées dans tout le royaume d’Espagne, et le roi Felipe VI lui-même a encouragé ces commémorations qui « mettent en valeur ce qui unit les Espagnols ».
Et en effet, ces derniers ont besoin d’unité, car ils traversent un moment douloureux. Notre grand voisin au-delà des Pyrénées ne semble pas se remettre de la crise économique survenue en 2008 et souffre d’un taux de chômage parmi les plus élevés d’Europe, d’une dette très importante, mais surtout de graves divisions internes.
Le parti du précédent gouvernement, mais aussi la classe politique dans son ensemble ont été totalement discrédité ces dernières années par des scandales de corruption. Pire, la famille royale elle-même a été impliquée dans des scandales financiers à travers la sœur et le beau-frère du roi.
Le pays n’a plus de gouvernement depuis les élections législatives de décembre dernier, les principaux partis n’arrivant pas à s’entendre pour former une alliance. De plus, la politique espagnole est secouée par l’émergence de mouvements contestataires et l’essor des volontés d’indépendance de la principale région économique, la Catalogne, et de sa capitale Barcelone. Les médias espagnols parlent donc de possibles nouvelles élections législatives qui auraient lieu fin juin pour tenter de redonner une majorité stable et une direction au pays.
Heureusement, les Espagnols ont en Cervantès un bon exemple à suivre, car le grand écrivain qu’ils célèbrent cette année était aussi un homme qui rencontra de nombreuses difficultés avant de connaitre le succès littéraire avec Don Quichotte. Héros de la bataille navale de Lépante qui sauva l’Europe face aux musulmans, il y fut gravement blessé et y perdit une main. Il fut ensuite capturé par les Maures d’Alger et passa cinq ans en esclavage, avant de rentrer en Espagne où il accumula les déboires – passant même quelques temps en prison. Ce n’est que tardivement qu’il connut enfin le succès grâce à cette œuvre. Alors, en cette année de Cervantès, reprenons avec lui la fière devise du royaume d’Espagne : « Plus ultra ! Allons plus loin ! »

Actuailes numéro 51 - 27 avril 2016




Imprimer